Villeparisis ► Meilleur apprenti de France : Maxime décroche la médaille d’argent

Maxime Fabbretti, apprenti à la boulangerie Sabarot de Villeparisis, s’est distingué avec ses œuvres crées sur le thème de « Paris et ses monuments » lors du concours régional du Meilleur apprenti de France (MAF), mardi 10 avril, à Saint-Germain-Laval.

Les efforts ont payé pour le jeune Maxime Fabbretti, 17 ans, apprenti en CAP vente villeparisien. Trois mois de préparation ont été nécessaires pour concrétiser ses idées, et pas moins de vingt heures pour présenter sa composition gourmande à un jury de professionnels du métier et de professeurs lors du concours départemental et régional du MAF (Meilleur apprenti de France) à Saint-Germain-Laval. L'enjeu était de taille pour le jeune homme qui pourtant semblait plutôt serein : « Je ne me pose pas trop de questions. Je reste dans un état d’esprit sérieux mais je suis pressé d’y être ». Maxime a pu compter sur le soutien de ses patrons, Alexandre et Laure Sabarot, dès le départ du projet : « C’est une grande première pour nous. On croit en lui, on lui souhaite de réussir ». Le souhait est devenu réalité puisque Maxime a reçu une médaille d’argent pour son travail présenté, mardi 10 avril, au centre de formation des apprentis de Saint-Germain-Laval.

Hommage aux monuments et à la haute couture

L’apprenti s'avoue reconnaissant : « Pour la vitrine, j’ai été incroyablement soutenu par Madame Lemesle, professeur du CFA, qui n’a pas compté son temps pour m’encourager. C’est un travail d’équipe où tout le monde se complète... Mon grand-père Guy et mon grand frère Vincent m’ont aidé à réaliser la vitrine, dont la mise en place a  demandé près de trois heures et demi ».

La création devait se baser sur le thème imposé « Paris et ses monuments ». Maxime a mis en scène un Arc-de-triomphe tout en nougatine, entouré de religieuses et éclairs revisités représentant l’environnement des Champs-Elysées. Le créateur a souhaité rendre un hommage particulier à la mode, autre symbole qui fait la renommée de la capitale, en créant deux sacs à main et un escarpin entièrement faits de chocolat.

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

La newsletter : s'abonner

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°42 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top