Dammartin-en-Goële ► La ludothèque passe sous gestion communale

L’association Ludothèque-en-Goële à Dammartin-en-Goële sera sous gestion publique. La décision a été approuvée à l’unanimité lors du conseil municipal qui s'est réuni lundi 12 février, salle Louis-Lumière.

Le passage de la structure sous gestion publique a été examiné avec les dirigeants de l’association, qui ont accueilli la décision favorablement. « La ludothèque fait partie des institutions de la commune. A ce titre, il faut féliciter tous les bénévoles qui l’ont portée à bout de bras et les remercier pour tout le travail accompli » a souligné le maire, Michel Dutruge.

Les élus ont applaudi Francis Detrait et son épouse, Solange, présidente de la ludothèque, ainsi que que tous ses bénévoles, lundi soir, dans la salle. « Depuis quelques années, le poids juridique et financier de la gestion de la structure est devenu trop lourd pour le fonctionnement associatif. C’est la raison pour laquelle, il vous est proposé de reprendre en gestion publique les activités de la ludothèque à partir de l’exercice 2018  » a expliqué Geneviève Friart, adjointe au maire chargée de la culture et du patrimoine.

Parallèlement, la municipalité va entamer les démarches nécessaires pour intégrer dans la fonction publique territoriale l'unique salariée de la ludothèque, âgée de 45 ans et qui y travaille depuis dix ans.

Dix-huit ans au service des Dammartinois

La ludothèque avait été créée il y a dix-huit ans sous forme associative, à l'initiative de Francis Detrait. Elle a ouvert en septembre 2001 dans un local appartenant à la commune situé au 41-43 rue du Général de Gaulle, près de la médiathèque. Ses bénévoles s'étaient fixés pour objectif de promouvoir des actions de type éducation populaire. Des jeux étaient ainsi mis à disposition du public, quel que soit son âge, qui pouvait dès lors les utiliser sur place ou bien les emprunter.

La ludothèque avait perçu une subvention municipale de 25 000 euros en 2017. Le seuil de 23 000 euros ayant été franchi, une convention de service avait dû être signée entre elle et la mairie. « C'était dans l'ordre des choses que la structure passe finalement sous gestion municipale » a confié Solange Detrait à Magjournal. La ludothèque compte une centaine de familles comme adhérents, mais aussi les écoles de Dammartin, des maisons de retraite et un IME (Institut  médico-éducatif) situé à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis).

« Il n’est jamais trop tard pour bien faire »

Stéphane Jabut, élu du groupe d’opposition PS, a salué l’initiative : « On avait déjà évoqué, à l’époque, les difficultés de l’association et l’on ne peut que se réjouir qu’elle soit intégrée à la commune. Il n’est jamais trop tard pour bien faire ».

Dans la foulée, le conseil a voté, toujours à l’unanimité, l’approbation du règlement intérieur et les tarifs de la ludothèque.

 

 

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Feuilleter le mensuel

Magjournal 77 - Mensuel N°25 - Avril 2020
 
 

Le mensuel n°25 : les solutions des jeux

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.