Pays de Meaux ► La régie veut lever les freins à l'emploi en développant la mobilité

La régie du Pays de Meaux réfléchit à des solutions pour permettre aux personnes en difficultés sociales à retrouver le chemin de l'emploi. Quelques grandes lignes du projet ont été présentées lundi 29 janvier.

Laurent Lurton, le directeur général de la régie du Pays de Meaux a déclaré : "Nous souhaitons réfléchir aux freins à l’emploi durable, notamment en développant une plateforme mobilité". Il s'agit pour l'association de permettre aux personnes en difficulté de se rendre plus facilement sur leur lieu de travail. "Nous avons constaté que pour se rendre à Serris tôt le matin ou tard le soir la voiture est devenue indispensable".

La plateforme intégrera également un atelier mobile dans lequel les participants apprendront à lire un plan pour se rendre d'un point à un autre en transport en commun.

D'autres initiatives pourraient voir le jour en 2018. La régie souhaite ainsi acquérir des vélos électriques qui seront destinés à la location ou au prêt. Le développement du projet se fera d'ailleurs en parallèle du plan vélo 2020 lancé par la mairie de Meaux. La régie veut également proposer un service de location de voiture sans permis. "Cela permettra aux personnes qui n'ont pas les moyens de passer le permis de conduire à se déplacer en voiture" explique Laurent Lurton. La création d'une auto-école et d'un garage associatifs sont aussi à l'étude.

Développer l'engagement citoyen

Laurent Lurton a souhaité lors de ses vœux, lundi 29 janvier, inscrire l'année 2018 autour de deux autres axes : "Le déménagement des locaux de la régie et la mise en œuvre du troisième objectif des statuts de la Régie du Pays de Meaux, le développement du lien citoyen et l’engagement citoyen". Le directeur veut ainsi "redonner au bénévolat toute sa place".

Une situtation financière plus saine

La nouvelle année sonne comme une renaissance pour l'association après plusieurs années de difficultés puis de redressement financier. Laurent Lurton a affirmé vouloir maintenir le cap et s'est fixé trois objectifs : "Garantir le redressement de la Régie du Pays de Meaux, recentrer les activités sur les missions premières de la Régie, à savoir le renforcement du lien citoyen et du lien culturel, l’insertion par l’activité économique, le développement du lien citoyen et de la citoyenneté et travailler de nouveaux projets". 

Du côté de la communauté d'agglomération du Pays de Meaux (CAPM), on se montre désormais plus optimiste quant à la situation financière de la régie. « On regarde maintenant l’avenir avec confiance. Aux commandes on a une Direction solide. Il y a des chantiers. Vous êtes au travail. Il ne faut pas lâcher l’affaire ! » a lancé Jean-François Copé, le président de la CAPM. 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°35 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top