Vaires-sur-Marne ► Le café-tricot est lancé et se pratique à la brasserie de la Gare

Le café-tricot vient de naître. A la brasserie de la Gare, à Vaires-sur-Marne, c’est knitting party un lundi sur deux. Les serveurs rassemblent les tables pour accueillir, pendant une heure et demi, les dames de l’atelier tricot. Agées de 30 à 70 ans, elles sont une dizaine, débutantes ou expérimentées, à venir jouer des aiguilles ou du crochet autour d’un thé et de pâtisseries.

Michelle Oriol, à l’origine de l'activité lancée le 15 janvier, se réjouit : "Certaines viennent apprendre un nouveau point, partager un moment. Cela crée du lien social aussi". Spécialisée depuis 35 ans dans le domaine de la mercerie, la commerçante tient la boutique Vaires Laines où se mêlent rubans, pelotes, canevas, boutons, aiguilles, fils à coudre et à broder. « Il y avait une demande de la part de mes clientes qui ont envie d’apprendre ou de se perfectionner. Je sais que ce genre de bar à tricot se fait beaucoup à Paris, mais comme mon magasin n’est pas assez grand pour accueillir tout le monde, j’ai demandé au gérant de la brasserie de la Gare de nous réserver un espace en échange d’une consommation et il a gentiment accepté » confie-t-elle sur fond de cliquetis d’aiguilles et de conversations enjouées.

Ça papote et ça tricote

De fil en aiguille, le cercle s’est agrandi et compte désormais une quinzaine d’adeptes de la maille. "Le rendez-vous, c’est mon prozac ! Ça vide la tête, c’est un vrai moment de partage et de conseils » assure Cathy, tout en confectionnant une couverture couleur aubergine pour la poupée de sa petite fille. Assise à côté, pelotes à la main, Sylviana parle même de « tricothérapie » car « le tricot active les mêmes zones du cerveau que le yoga » assure t-elle. Une novice, Sandrine, 45 ans, est venue apprendre : « Je suis une manuelle et c’est toujours satisfaisant de confectionner quelque chose par soi-même » lance t-elle en déroulant sa première écharpe de « 250 mailles et dix heures de travail ».

Prochains café-tricots  : lundi 12 et 26 février. Entrée gratuite. Contact : 01 60 20 53 52.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="73124,73126,73127,73128"]

 

 

 

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°45 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top
X

Copie interdite

La copie est interdite. L’ensemble des textes, images, vidéos, graphismes sont protégés par la loi sur la base du code de la propriété intellectuelle.