Bailly-Romainvilliers ► Pas d'augmentation d'impôts pour les habitants

[Galerie photo]

Le maire de Bailly-Romainvilliers, Anne Gbiorczyk, l’a annoncé, samedi 20 janvier, lors de son discours des vœux aux Romainvillersois : les impôts ne seront pas augmentés en 2018.

Le budget de la commune est stabilisé. « Des nouvelles recettes économiques sont attendues en lien avec l’ouverture de Villages Nature » explique Anne Gbiorczyk. La cérémonie des vœux s’est déroulée au gymnase de Lilandry, un rendez-vous annuel incontournable pour les habitants de la commune. C’est aussi l’occasion pour la première magistrate de faire le point sur les réalisations passées, en cours et celles à venir.

« Grâce aux économies de fonctionnement réalisées, nous avons retrouvé les marges de manœuvre pour lancer quelques investissements dès cette année » poursuit-elle. Des travaux de voirie, de réfection de certains bâtiments publics, et l’achat et l’aménagement de l’école de danse font partie des projets : « Un nouvel équipement public va naître : notre école de danse, qui sera opérationnelle en 2019, permettra de recevoir, dans des conditions optimales, les danseurs adhérents des associations et clubs de la commune » déclare le maire.

La réhabilitation et le réaménagement du centre-ville se poursuivent : « Cette opération de 24 mois, qui ne coûte pas un centime au contribuable romainvillersois, permet l’augmentation du nombre de places de stationnement, la fluidification et la sécurisation des flux » rappelle Anne Gbiorczyk. Elle ajoute : « La création de nouvelles coques commerciales, plus de 2 000m², est également attendue par beaucoup d’entre nous. L’idée est de compléter l’offre actuelle, et celle annoncée de Picard, par de nouveaux commerces facilitant la vie quotidienne des Romainvillersois ». Le maire précise que le chantier est aujourd’hui en avance et se déroule globalement bien : « J’en profite pour confirmer que l’accès à tous les commerces restera assuré pendant cette phase délicate des travaux ».

Par ailleurs parmi les projets, il est également question de créations de liaisons douces, en lien avec Villages Nature. Le maire a aussi annoncé la disparition de la porcherie dont les odeurs d’épandage et de lisier gênaient les habitants des environs.

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°27 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.