Imprimer cette page

Pomponne ► Un collège pourrait voir le jour sur le terrain de la ferme de la Renaissance

La construction d’un second collège au nord de la Marne revient sur le tapis. « Et pourquoi pas à Pomponne, sur les terres de la ferme de la Renaissance  ? » a lancé, mardi 23 janvier, le maire Roland Harlé.  salle Simon-Arnauld.

Emise en décembre, l’idée de Laurent Delpech, maire de Dampmart, fait son chemin. Il suggérait la construction d'un nouveau collège à la place de la ferme de la Renaissance, un terrain en friche sur Pomponne, en bordure de l’A104.

Les maires de Carnetin, Dampmart, Pomponne et Thorigny-sur-Marne y sont favorables car les enfants de leurs communes respectives seront concernés. Le collège du Moulin à vent, à Thorigny-sur-Marne, arrive à saturation et la sectorisation imposée par le Département obligera les élèves de Dampmart à se rendre, dès septembre, au collège Marcel-Rivière à Lagny-sur-Marne. « Notre secteur connaît une évolution démographique rapide et, demain, ce sont les enfants de Pomponne que l’on expédiera de l’autre côté de la Marne » prévient Roland Harlé.

La crèche ouvre le mois prochain

Selon les derniers chiffres de l’Insee, Pomponne a franchi la barre des 4 000 habitants, soit une croissance de 18 % en sept ans. La crèche privée, La Pomponnière, accueillant vingt berceaux, ouvrira lundi 19 février près de la gare. L'ouverture est attendue car la commune enregistre une cinquantaine de naissances par an.

Le groupe scolaire des Cornouillers rénové

La construction de la halle des sports et du nouveau centre de loisirs, qui pourra accueillir une cinquantaine d’enfants, va démarrer. L’actuel centre de loisirs sera affecté à l’école maternelle, libérant les salles de classe. « Avec plus de 3,5 millions d’euros, c’est l’investissement le plus important jamais réalisé par notre commune et il n’aurait pas été possible sans le soutien financier de la Région et de l’Etat » reconnaît le maire.

De nouvelles lignes de bus

Sous réserve de l’avancée des travaux de la gare routière, avril verra se prolonger la ligne 5 du réseau Apolo7 jusqu’à Pomponne-gare et celui de la ligne 7, jusqu’à Vaires-sur-Marne. Les nouvelles dessertes seront interconnectées avec les réseaux PEP’S, RATP et le futur Seine-et-Marne express.

Le casse-tête du pont en X

Son aménagement figure parmi les projets de la CAMG (communauté d'agglomération Marne et Gondoire), en concertation avec la SNCF, la Région et le Département. « Réclamé par les élus de Lagny, Thorigny et Pomponne dès 1880 pour remédier à la dangerosité du passage à niveau, le pont a été ouvert à la circulation en avril 1935. Aujourd’hui, il est emprunté par plus de 20 000 véhicules, dont 600 poids lourds : nous sommes au bord de l'asphyxie ! » s'exclame Roland Harlé, aussi coprésident du comité de pilotage créé pour son réaménagement.

La police municipale armée

Un troisième agent a rejoint la PM. Après une formation, les fonctionnaires seront équipés d’armes de catégorie B et hébergés dans les locaux de l'ancien pavillon du gardien de la mairie, entièrement affecté à la PM. Cette année, la vidéoprotection sera déployée au pôle mairie.

Le retour des Roms

Depuis début novembre, un campement de Roms s’est installé en entrée de ville, sous les piles du pont de l’échangeur de l’A104. « Ils vivent dans des conditions indignes et leur installation crée un véritable trouble à la tranquillité et à la salubrité publiques » déplore le maire. Plusieurs fois confronté au problème par le passé, il a avoué son impuissance à le régler sans l'aide de l’Etat, d'autant que la période hivernale interdit toute expulsion jusqu'au 31 mars.

Distinctions

La municipalité a clos la cérémonie des vœux par la remise de la médaille du travail à quatre Pomponnais : Marie-Hélène Da Silva, médaille d'argent (20 ans), Sabine Paumier, médaille de vermeil (30 ans), Sylvie Deschamps et Philippe Jean, médaille d'or (35 ans).

 

Publié dansVie locale

1 Commentaire