Courtry ► Des projets ambitieux pour la ville... sans augmentation d'impôts

[Galerie photo]

Il n'y aura pas d’augmentation d'impôts à Courtry. "La situation est saine, ce qui permet à la Ville de programmer des projets sur le long terme" a déclaré le maire, vendredi 19 janvier, à l'espace Robert-Jacobsen.

Xavier Vanderbise revendique une gestion saine des finances de sa commune qui lui permettra de ne pas augmenter les impôts : « Depuis 2014, nous ne cherchons pas à alourdir les finances communales par des emprunts. Laisser filer l’endettement, c’est créer l’impôt de demain. Nous sommes à l’affût de la moindre piste d’économie et recherchons toujours à optimiser les coûts, sans pour autant dégrader la qualité du service public ». Selon lui, Courtry serait capable de rembourser sa dette sur 22 mois, en mobilisant uniquement son autofinancement.

Crèche, maison de santé, résidence intergénérationnelle

Une nouvelle crèche de 40 berceaux, une résidence intergénérationnelle et une maison de santé sont programmées. Elles devraient ouvrir en 2021 sur le terrain de l’étang, situé rue Aimé-Fluttaz, près de Coubron. Un parc public de 4700 m² y sera également aménagé.

Les groupes scolaires rénovés

La cour de l’école maternelle Georges-Brassens et les revêtements des sols de l’accueil de loisirs Jacques-Brel seront refaits. Le ravalement et l’isolation de l’école Brassens s'achèveront cette année. D'ici 2019, toutes les classes de la ville seront pourvues en tableaux numériques.

Gymnase, espace Jacobsen, église

Cet été, le gymnase Pierre-Graff disposera d’un éclairage Led. Celui de la Dhuys aura son sol refait pour un coût de 100 000 euros. Des gradins rétractables et des ampoules Led équiperont l’espace Jacobsen pour un montant de 260 000 euros. Un ascenseur sera installé à l’hôtel de ville « pour rendre la salle des mariages accessible à tous ». Enfin, 50 000 euros seront investis pour modifier l’électricité et le chauffage de l’église Saint-Médard.

Réfection des voiries

La rue des Platanes, l’avenue des Linas et la route de Montfermeil seront refaites pour 500 000 euros. Celle du Général de Gaulle sera modifiée en profondeur « pour améliorer et sécuriser la circulation ». La zone industrielle de la Régale sera étendue. Côté sécurité, la vidéosurveillance continue son déploiement, cette fois dans l’avenue du Général Leclerc et au rond-point de l’avenue Pasteur.

Transports et circulation

En sa qualité de vice-président chargé des routes et transports au conseil départemental, Xavier Vanderbise a obtenu la création d’un arrêt de la ligne 19 du réseau Seine-et-Marne express à la limite de la commune du Pin. Il reliera en moins de 30 minutes la gare RER A de Torcy à la plateforme aéroportuaire de Roissy CDG. Deux aires de covoiturages seront aménagées sur le canton, la première au niveau de l’arrêt de la ligne 19 et la seconde, à Villeparisis.

Une bretelle de sortie au niveau du Pin va être créée. Elle permettra un accès direct de l’A104 vers Courtry, évitant ainsi la traversée de Villevaudé.

La fibre se fait attendre

« Si la fibre a commencé à équiper nos foyers, les travaux n’avancent pas assez vite pour beaucoup d’entre vous » a reconnu Xavier Vanderbise. A cet effet, il rencontrera SFR mercredi 7 février.

Site d’enfouissement des déchets

La municipalité a exprimé son veto au projet d’extension sur son territoire de la société Suez-Minerals pour le traitement des déchets. « Néanmoins, l’État pourra prendre une décision contraire à celle que nous avons votée. Je serai particulièrement vigilant sur ce point » promet l’élu.

Distinctions

La municipalité a profité de la cérémonie des voeux pour décerner le trophée de la Ville à plusieurs habitants.

  • André Trioullier, pour son implication dans la protection du patrimoine.
  • Corinne Macaire, pour ses dix ans d’implication dans l’Apprenti sage (association assistantes maternelles).
  • Gilles Hérit, champion de France de culturisme 2010-2013 et 2017.
  • Claude et Janine Lozano, au service de la culture.
  • Didier et Martine Desaunee, pour leur bénévolat dans l'aide aux devoirs.
  • Nathalie Karajabarlian, adjointe au maire, pour son investissement dans le monde associatif.
  • François Potier, adjoint au maire, pour son investissement en tant qu’élu.
 

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.