Courtry ► Fibre optique : le déploiement au ralenti énerve les habitants

L'arrivée du numérique est attendue par les villes et leurs habitants. Seulement, ces derniers observent des délais d'installation qui ont tendance à s'allonger. C'est le cas à Courtry. Le phénomène provoque l'énervement des futurs usagers. Le maire tente de clarifier la situation.

A Courtry, la fibre arrive à petits pas désordonnés. Les habitants se plaignent d'un délai d'installation qui n'en finit pas de s'étirer. Toute la ville devait être équipée en juin dernier.

Le maire, Xavier Vanderbise, explique : "Je comprend bien le mécontentement de nos administrés et la gêne que cela peut entraîner, mais l'installation de la fibre ne dépend en aucun cas d'une décision communale mais nationale. Secteur par secteur, ce sont les opérateurs qui se partagent un marché où nous n'avons aucun droit de regard, ni choix ".

L'élu avoue ne pas avoir encore pu s'équiper de la fibre mais il se tient informé auprès de la communauté d'agglomération Paris-Vallée de la Marne. En effet, c'est elle seule qui est en relation avec l'opérateur SFR désigné pour l'installation. Cependant, l'opérateur serait pointé du doigt par nombre d'habitants comme étant "la source du problème". La communauté d'agglo se heurterait même à "une communication difficile".

Orange est arrivé tout dernièrement sur le marché et les installations avec ce dernier semblent filer à un rythme qui satisfait les utilisateurs. L'attribution des secteurs est décidée au niveau national. Les groupements de communes ne peuvent ensuite que communiquer pour obtenir des informations avec les opérateurs.
Le maire interpelle l'opérateur

Bien que les obstacles sur la voie de la fibre ne soit pas de son ressort, le maire a envoyé un courrier à l'opérateur, en novembre, pour obtenir des éclaircissements et n'a reçu aucune réponse. Il regrette : "Je peine à trouver le bon interlocuteur lorsque je m'adresse à l'opérateur. Je trouve tout de même déplorable que l'on n'ait pas la correction de nous répondre".

Hier, lundi 8 janvier, le maire a de nouveau adressé un courrier pour relancer SFR.
Le plan d'installation interroge

Elodie, 34 ans, Courtrysienne, s'étonne : "Je ne comprends pas pourquoi des petits bouts de rue sont d'ores-et-déjà équipés tandis qu'un grand axe comme la rue du Général-de-Gaulle n'est toujours pas éligible". Là encore, le maire se dit aussi surpris : "Il y a clairement une disparité des installations et on ne sait pas pourquoi. Au départ, alors que les délais d'installation étaient respectés, ils ont eu tendance à se rallonger sans que l'on nous informe de la cause".

Cependant, Xavier Vanderbise se veut rassurant : "Mille logements sur 2 600 ont déjà accès à la fibre. Il n'est pas rare que les nouvelles installations demandent un peu de patience. Je pense par exemple aux anciennes lignes téléphoniques qui ont elles-même demandé du temps pour être à disposition. Nous espérons évidemment que l'opérateur respectera son engagement dans des délais respectables".

De nombreuses rues du quartier de la mairie ne sont toujours pas équipées.

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°39 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top