Dammartin-en-Goële  ► Le marché de Noël a pris de l'ampleur

[Galerie vidéo]

Le marche de Noël qui s'est déroulé, samedi 15 et dimanche 16 décembre, à Dammartin-en-Goële s'est agrandi. De nombreuses activités gratuites ont été proposées au milieu des stands des commerçants.

Patinoire, tours de calèche, boissons chaudes, ballons, père Noël, tout était gratuit. Le maire, Michel Dutruge, a expliqué : "La municipalité et le comité des fêtes ont décidé de réinstaller la patinoire devant le franc succès des dernières années. Des chalets sont implantés sur la place des Prieurs mais également à l’intérieur de la salle Louis-Lumière".

Magali et Marilyne Benicourt, deux sœurs, se sont organisées pour tenir chacune un stand. Magali tient le sien depuis cinq ans sur le marché de Noël de Dammartin où elle vend des sacs, des bijoux, des écharpes et des vêtements. Sa sœur a eu la "responsabilité de tenir un stand résolument stratégique"... celui des crêpes. "C'est la mairie qui m'a proposé car le comité des fêtes était déjà bien occupé avec les boissons chaudes. Je m'occupe des crêpes depuis trois ans à côté du stand de ma sœur. Je suis contente car les familles qui n’ont pas beaucoup d’argent peuvent acheter mes crêpes pas chères après avoir eu leurs boissons chaudes offertes par le comité des fêtes » a souligné la bénévole.

Le comité des fêtes a offert aux visiteurs soit du café, du chocolat ou du vin chaud.

Dix-sept exposants

Tout le monde a semblé avoir trouvé son compte. Hélène et Jean-Charles Haudegon sont repartis avec deux bouteilles et une terrine du stand de Jean-Marie Leroy.

Les visiteurs ont revu les apiculteurs récoltants, Claude Buffet et Alexandre Peraux. Ils expliquent : « Nous venons tous les ans à la fête de la pomme et aux brocantes". Des chalets ont également proposé des vins d’Alsace de Bourgogne et de Champagne. Le restaurant L’Intimiste vendait également ses produits faits maison, et surtout tout un assortiment de foie gras originaux : nature, mendiant, spéculoos ou rhum vanille.

Les scouts de France, en lutins tous vêtus de vert, vendaient des cornets de marrons chauds. qui n'taient pas de trop avec le froid plutôt mordant qui sévissait ce week-end-là.

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°39 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top