Saint-Mesmes ► Balade thermo-graphique : comment débusquer les déperditions d'énergie

[Vidéo]

Une balade thermo-graphique dans le village de Saint-Mesmes, mardi 21 novembre, a permis aux habitants de savoir si l'isolation de leur maison était efficace et de découvrir des solutions pour faire des économies d'énergie.

Les habitants inscrits au programme ont pu repérer les fuites de chaleur émanant de leur maison grâce à une caméra thermographie qui détecte les rayons infra-rouges. Pierre Dumas, conseiller info-énergie de l'association Seine-et-Marne environnement, explique : "Sur l'écran de la caméra, nous pouvons voir des taches qui évoluent du rouge au bleu. Le rouge indique une source de chaleur". Les participants ont été ainsi sensibilisés aux déperditions de chaleur. L'opération s'est déroulée de nuit, au moment où la différence entre la température extérieure et intérieure est la plus forte.

Repérer les ponts thermiques

Douze maisons ont été inspectées. La balade a permis de mettre en avant les ponts thermiques. Ceux-ci sont situés, pour la plupart, au niveau des toitures, des murs, du plancher, des balcons et surtout autour des fenêtres et des portes. Les défauts d'isolation sont impossibles à détecter à l'œil nu.

Isoler la maison

De nombreuses solutions existent pour corriger les défauts. Des nouvelles techniques d'isolation de l'intérieur permettent ainsi de conserver la chaleur avec des coûts faibles, même si cela fait diminuer la surface habitable. La technique la plus efficace pour traiter les ponts thermiques reste l'isolation par l'extérieur. "Son coût est en revanche plus élevé et il est parfois impossible de réaliser ce type de travaux pour les maisons classées ou soumises à un plan local d'urbanisme contraignant"  précise Pierre Dumas.

Des solutions pour réduire la consommation d'énergie

A l'issue de la balade organisée par la communauté de communes Plaines et Monts de France (CCPMF), les clichés pris lors du parcours ont été diffusés. L'association Seine-et-Marne environnement a présenté les aides financières (crédits d'impôts, subventions...) pour réaliser des travaux d'isolation qui permettront de réduire la facture énergétique des ménages. Il faut dire que le chauffage représente, en 2011, 62,7% de la consommation d'énergie des bâtiments. En moyenne, un ménage dépense 1320 euros par an pour s'éclairer, se chauffer et faire fonctionner les appareils électriques.

La loi de transition énergétique pour la croissance verte a engagé la France dans un plan de diminution de 50 % des consommations d'énergie d'ici 2050.

Les prochaines balades :

Décembre : le 7 au Plessis-l’Evêque

Janvier : le 16 à Annet-sur-Marne le 24 à Montgé-en-Goële le 30 à Précy-sur-Marne

Février : le 6 à Marchémoret le 7 à Saint-Pathus

Site internet de Seine-et-Marne Environnement ici

 

[gallery type="slideshow" size="full" ids="68104,68102"]

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°37 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top