Meaux ► Le NautiClub a nettoyé les berges de la Marne

Les adhérents de l’association du NautiClub de Meaux ont nettoyé les berges de la Marne, dimanche 8 octobre, dans le cadre du Rallye Ecol’Eau édition 2017, action de nettoyage de la Marne et ses abords. Les bénévoles sont partis à 14 heures pour nettoyer les berges...

Des déchets, les bénévoles en ont trouvés sur les berges de la Marne, rive droite et rive gauche, depuis Meaux jusqu’à Germigny-l'Evêque où ils ont rejoint Marc Leloup et ses collègues de l'Association agréée pour la pêche et la protection du milieu aquatique (AAPPMAVGC) de Varreddes-Germigny-Congis qui ont activement participé au nettoyage sur leur zone.

Philippe Durieux, président du NautiClub, indique : "Bien que moins nombreux, cette année encore, nous déplorons de nombreux déchets de toutes sortes jetés dans la Marne ou sur ses berges. Nous avons en avons ramassé au moins 7 m3 tout au long du parcours, de Meaux à Germigny en passant par Nanteuil, Fublaines, Poincy, Trilport, soit dix-sept kilomètres sur les rives droite et gauche, ou soixante-dix kilomètres de berges".

Il ajoute : "Que peut-on trouver dans la Marne et sur ses berges ? Des bouteilles et canettes en verre ou en plastique, des sacs vides ou pleins (d’on ne sait quoi…), diverses pièces d'électroménager, des fûts en acier ou en plastique, des pots de peinture, matelas, casiers à bouteilles, extincteurs, caddies, bouteilles de gaz, bombes aérosols, du mobilier et outils de jardin, bref tout ce que l’on peut retrouver dans nos chemins, ou aux abords de nos routes. Bien évidemment, comme chacun l’a déjà constaté, ce sont les zones les plus accessibles qui sont les plus polluées, sachant qu’une zone de dépôts sauvages appelle et conduit à encore plus de dépôts de déchets".

Le niveau particulièrement bas de la Marne lors du Rallye Ecol’Eau 2017 a pu mettre en évidence nombre d’autres déchets volumineux que les bénévoles n'ont pas pu retirer, car ils n'étaient pas équipés d’engins de manutention adaptés. "Il y avait de nombreux tubes en acier, des carcasses de voitures ou de motos, de grands bacs ou poubelles, des arbres et souches potentiellement dangereux pour la navigation" complète le président.

Le NautiClub de Meaux a émis le vœux d'avoir moins de déchets à retirer lors du Rallye Ecol’Eau 2018.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="64015,64016"]
 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°44 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top