×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Mitry-Mory ► Ecoles : une classe maintenue, une autre fermée

Parents d’élèves et élus de Mitry-Mory se sont rassemblés, mardi 5 septembre, pour demander à l’Education nationale le maintien de la septième classe qui avait été supprimée à l’école François-Couperin. Coup de théâtre : l'Education nationale a rouvert la classe et fermé une autre, cette fois en maternelle à l'école Emile-Zola.

Les parents d'élèves et la municipalité ont appris "avec stupeur" qu'une classe de maternelle était supprimée à l'école Emile-Zola. L'incompréhension a cédé le pas à la bonne surprise de la classe à l'école François-Couperin qui devait être supprimée mais qui a finalement été maintenue.

"L'inspectrice d’académie, par courrier du 2 mars dernier, avait confirmé la fermeture de classes révisables sur l’école Francois Couperin à Mitry-Mory. Au regard de la situation de la rentrée, j’ai demandé le maintien de cette septième classe. En effet le quartier est en pleine évolution avec les nouveaux  logements de l’opération immobilière du quartier Corbrion " indique Charlotte Blandiot-Faride, le maire de la commune.

Suite au rassemblement des parents et élus, mardi dernier, un retournement de situation est survenu le lendemain.

« Nous avons appris avec bonheur que la mobilisation devant l’école François Couperin a payé : le maintien de la classe élémentaire est confirmé. Par ailleurs, nous apprenons avec stupeur et incompréhension que la septième classe de maternelle de l’école Emile-Zola était supprimée » déclare le maire qui ajoute : « Au 1er septembre 2016, nous avions 2 592 enfants inscrits. Au 1er septembre 2017, nous avons 2 623 enfants inscrits. Pourtant, avec 29 élèves en plus, trois classes sont fermées, dans les écoles Jean-de-la-Fontaine, Guy-Moquet et Emile-Zola). Quelle est la logique dans tout ça ? Avoir 30 voire 31 ou 32 élèves par classe ? ».

Les parents d’élèves et les élus n’en resteront pas là, bien décidés à préparer une mobilisation générale devant les écoles pour dénoncer cette ineptie.  Une pétition a été lancée et a déjà recueilli plus de 400 signatures. Lundi 11 septembre, un car affrété par la ville a conduit une délégation de parents d’élèves et d’élus à Melun, devant l’inspection d’académie, afin de remettre en main propre les pétitions et d’essayer d’obtenir un rendez-vous en urgence. « Jusqu'à présent, le rendez-vous n' a été accordé » précise le cabinet du maire.

Ce matin, le maire rencontrera les parents devant l'école Emile-Zola pour préparer la prochaine mobilisation.

[gallery size="large" type="slideshow" ids="60052,60053,60055"]

 
Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top