Claye-Souilly ► Élu d'opposition, Renaud Hée fait un bilan à mi-mandat

 

Renaud Hée, 36 ans, leader du groupe d'opposition « Rassemblons-nous pour Claye-Souilly », se livre en exclusivité à Magjournal. Il égratigne la gestion du maire, Yves Albarello (LR), et dévoile ses projets pour les trois années restantes de son mandat.

Depuis fin mars 2014, Renaud Hée siège au conseil avec ses trois coéquipiers : Sylvie Beauvallet, Sylvain Mandin et Kamira Bounceur. Ancien adhérent EELV, il a récemment rallié le parti présidentiel (LREM) et met un point d’honneur à, comme il dit, "n'avoir jamais manqué une séance de conseil municipal".

Il juge les équipements trop chers

L’élu estime le coût du futur centre administratif trop élevé : « Six millions d’euros pour un centre administratif : la folie des grandeurs a encore frappé le maire et ses adjoints. Nous n’aurions pas investi plus de trois millions ». Il pointe également le réaménagement de la rue Jean-Jaurès (1,2 million), l’artère principale de la commune. « Elle est plus bruyante, glissante et difficile d’accès pour les personnes à mobilité réduite. Elle se dégrade vite et il demeure impossible d’y parquer son vélo. Nous n’aurions pas mis plus de 400 000 euros afin de rendre cette rue plus avenante et attractive pour les commerçants » déplore-t-il.

Idem pour la fontaine (un million) qui trône sur la place de l’hôtel de ville, « alors que la rénovation des routes et des écoles est une priorité ».

Des liaisons douces, deux city-stades,

du bio dans les écoles

Il prône un nouveau centre technique à énergie positive, l’installation de bornes de charge pour les véhicules électriques, des pistes cyclables, en relation avec l’intercommunalité, le Département et la Région, qui relieraient la commune à la gare de Mitry-Mory, le lycée à la zone commerciale : "Elles sécuriseraient la route de Villevaudé pour les cyclistes, tout en fluidifiant le trafic et réduisant la pollution et les nuisances sonores » précise-t-il. De même, il demande des aménagements afin d'enrayer la vitesse excessive dans la rue du 8-mai-1945.

Renaud Hée est adepte du 100 % bio à l’école et dans les résidences pour seniors, « là où la majorité ne propose que 20 % ».

Deux city-stades, l’un près de la piscine et l’autre dans le quartier Victor-Hugo, seraient selon lui souhaitables, ainsi qu’une école maternelle et élémentaire à Souilly « pour éviter l’éparpillement des élèves du quartier aux quatre coins de la ville ».

Mutualiser les équipements

pour faire des économies

« En 2015, l’endettement par habitant était de 1 258 euros, contre 942 euros pour la moyenne des villes équivalentes. Ce chiffre va augmenter car l’investissement est supérieur de 6 millions d’euros à l’an passé. Pour pallier aux dépenses excessives et inutiles, nous souhaitons créer une coopérative qui mutualisera les ressources en rassemblant, autour d’un projet commun, les habitants, les entreprises et la Ville » renchérit l’élu, qui vise la diminution du coût d’exploitation par des économies d’eau et d’énergie.

« Il faut préserver l’environnement

et notre cadre de vie »

Son groupe s’oppose fermement à la réouverture des carrières à proximité du Bois des granges. En revanche, il préconise l’étude d’une ferme éolienne, l’installation de biométhaniseurs dans les cantines pour « transformer les déchets organiques en biogaz et terreau ». Selon les membres, les initiatives permettraient de diminuer les consommations énergétiques et valoriseraient la « ville fleurie » (NDLR : titulaire d’une fleur d’or depuis 2015).

Social et culture

Sur le volet social, le chef de file de l'opposition réclame la mise en place du quotient familial et la construction de logements étudiants « pour diminuer l’amende annuelle de 168 000 euros due au non-respect du quota de la ville en logements sociaux ».

Enfin, il entend donner un nouveau souffle culturel à la ville en développant des activités de street-art, en y replaçant la brocante et en créant un atelier de fabrication numérique, de type Fab Lab.

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°52 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top