×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Dammartin-en-Goële ► [Vidéo] Le pompier Anthony Gueneugues a couru pour les Rêves de Célestin

Une course solidaire a eu lieu samedi 15 juillet, au parc de la Corbie, à Dammartin-en-Goële, à l’occasion de « Ville en fête ». Anthony Gueneugues, pompier professionnel, a réussi à courir pendant 24 heures pour récolter des fonds au profit de l’association « Les rêves de Célestin ».

Courir pendant 24 heures sans s'arrêter, c’est le défi fou qu'a accepté de relever Anthony de la caserne des pompiers de Dammartin. L’habitué des courses de fond s’est élancé à 9 h 08, samedi matin, et s’est arrêté le lendemain matin, à la même heure. La performance est de taille puisqu’il a réussi à effectuer en 24 heures 102,4 km. Le soldat du feu a fait soixante-trois fois le tour du parc de la Corbie, malgré le dénivelé.

Patricia Gavinet, présidente de l’association les Rêves de Célestin, explique : "Anthony court énormément. Il a déjà effectué une course solidaire de 137 km, l’année dernière. C’est un spécialiste de la course en dénivelé ; il a l’habitude de courir en côte quand il rentre en Bretagne".

Le pompier ne s’arrêtera pas après cet exploit sportif, Aurélie Perez de la Paz, membre des Rêves de Célestin, est fascinée : "Ce n'est qu’un échauffement. En septembre, il part à Courmayeur, en Italie, pour courir 320 km en moins de six jours".

Toute la journée, dans le parc, des démonstrations ont également eu lieu. Ainsi, une reconstitution d’extraction d’un véhicule accidenté a été présentée. Les pompiers ont aussi initié les plus jeunes à l’usage de l’extincteur et aux premiers secours. Une animation, mise en place par la municipalité, proposait des structures gonflables au centre-ville, place des Prieurs.

[gallery size="large" type="slideshow" ids="57663,57661,57664,57665,57662,57671,57670,57669,57666"]
Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Lire les mensuels

Go to top