Législatives ► Les nouveaux visages de la Seine-et-Marne nord à l'Assemblée nationale

Assemblée nationale : Jean-François Parigi, Rodrigue Kokouendo, Jean-Michel Fauvergue et Stéphanie Do ont été élus députés, dimanche 18 juin. Ils entreront demain, mercredi 21 juin, pour la première fois dans l'hémicycle du palais Bourbon.

Rodrigue Kokouendo, Jean-Michel Fauvergue et Stéphanie Do sont de nouveaux visages dans le paysage politique seine-et-marnais. Les nouveaux élus aux législatives rejoindront Franck Riester (LR), un des seuls députés réélus du département. Jean-François Parigi, adjoint au maire de Meaux, était déjà également conseiller départemental.

6e circonscription : Jean-François Parigi élu au finish

Le premier adjoint au maire de Meaux a rattrapé son retard du 1er tour et remporte finalement, assez confortablement, une élection qui s'annonçait serrée face à la candidate de REM Laëtitia Martig-Decès avec 55,11 % des voix. Le bras droit de Jean-François Copé devra abandonner son mandat de conseiller départemental. Sur sa page Facebook, le nouveau député Les Républicain a déclaré : "Des défis immenses nous attendent. Je ferai tout pour que la voix de nos villages, villes et quartiers soit forte !"

7e circonscription : Rodrigue Kokouendo élu confortablement

Le candidat a conforté son avance sur la candidate du FN, Béatrice Troussard avec  61,48 % des voix. Le député de REM succède à Yves Albarello. Le cadre bancaire s'est rendu chez son employeur à Pantin (Seine-Saint-Denis) pour négocier sa "mise en disponibilité". Dès mercredi, un emploi du temps chargé attend le nouveau parlementaire.

8e circonscription : Jean-Michel Fauvergue largement élu

L'ancien patron du Raid remporte largement l'élection avec 67,19 % des voix face à la candidate Les Républicains, Chantal Brunel. Après 39 ans dans la police, l'un des députés les mieux élus de Seine-et-Marne veut "servir les citoyens" d'une autre manière. Son expérience en matière de sécurité et de lutte contre la délinquance devrait être un atout pour le groupe REM à l'Assemblée nationale.

10e circonscription : Stéphanie Do élue "avec bienveillance"

La "bienveillance", c'est son mot... La candidate obtient 56,31 %  des voix et bat le candidat de France insoumise, Maxime Laisney. Stéphanie Do réussit sa première présentation en politique en venant à bout, dès le premier tour, de Juliette Méadel, secrétaire d'Etat (PS) chargée de l'aide aux victimes sous le gouvernement Valls, et de Céline Netthavongs, conseillère départementale UDI-LR. La nouvelle députée souhaite durant son mandat continuer à travailler de manière "collaborative" en mettant en place des ateliers thématiques dans la circonscription.

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.