Législatives ► 7e circonscription : Yves Albarello défend son bilan et se représente

Le député sortant de la 7e circoncription de Seine-et-Marne, Yves Albarello (LR), a déclaré, lundi 8 mai, sa candidature pour un nouveau mandat à l'Assemblée nationale.

La date de la déclaration du député sortant n'a pas été choisie par hasard : le 8 mai, lendemain de l'élection du nouveau président de la République. "Il fallait d'abord tourner la page d'une élection avant d'en ouvrir une autre" a confié Yves Albarello. Pour le candidat, il s'agit aussi d'une manière de se positionner : "Je ne voulais pas partir trop tôt". Entouré de nombreux élus et militants, Yves Albarello a d'abord défendu son bilan de parlementaire et d'élu local : Grand Paris Express, rapport sur les problèmes de déchets, candidature de la France à l'exposition universelle 2025, instauration du Pass Navigo à tarif unique 5 zones...

"Je n'ai pas démérité"

Le député a ensuite mis en avant son expérience et un travail parlementaire "assidu". Le membre de la commission développement durable à l'Assemblée nationale détaille : "J’ai été le cosignataire de 155 propositions de loi ou résolutions sur des sujets variés. J’ai posé 16 questions d’actualité au gouvernement qui sont les questions les plus importantes, 53 questions écrites publiées au Journal Officiel, 25 questions orales posées dans l’Hémicycle. Je suis intervenu pratiquement à chaque réunion de la commission du développement durable. Le site « nos députés.fr » me classe parmi les 150 premiers députés actifs."

Yves Albarello revendique également le soutien de 22 maires sur les 32 du territoire et une participation active dans la circonscription en assurant avoir "tenu 174 permanences pour y recevoir environ 400 personnes, sans aucune distinction d’aucune sorte", "pris part aux cérémonies", "aidé grâce à la réserve parlementaire, avec 23 communes bénéficiaires de 39 subventions et 76 associations qui ont reçu 123 subventions".

Le candidat de "l'union LR/UDI"

Le député a formé un tandem avec Bouchra Fenzra, adjointe au maire de Lagny-sur-Marne chargée de l'enfance, membre de l’UDI. "Dans le cadre de l'accord national entre Les Républicains et l'UDI, je l'ai choisie pour sa jeunesse, sa compétence et son parcours politique. De plus, j'ai voulu de la diversité" a indiqué Yves Albarello.

Le maire de Claye-Souilly affirme qu'il est le seul candidat de son camp : "Julien Proffit n'a pour le moment pas déposé sa candidature. Qui vous dit qu'il ira jusqu'au bout ? J'ai de mon côté une histoire à raconter, un bilan à développer et fait mes preuves sur le terrain".

Les législatives, d'autres élections

Yves Albarello parie sur son encrage territorial pour être réélu en juin. "La dynamique de l'élection d'Emmanuel Macron sera limitée" prévoit-il. Il remarque les divisions à gauche : "Il va y avoir entre trois ou quatre candidats" et insiste sur son action aux côtés des élus. Yves Albarello a, par ailleurs , confirmé qu'il respectera la loi sur le non-cumul des mandats et deviendra conseiller municipal.

Les élections législatives se tiendront les dimanche 11 et 18 juin.

La 7e circonscription regroupe les cantons Claye-Souilly, Mitry-Mory, Dammartin-en-Goële, Villeparisis et Lagny-sur-Marne.

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Feuilleter le mensuel

Magjournal 77 - Mensuel N°25 - Avril 2020
 
 

Le mensuel n°25 : les solutions des jeux

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.