Claye-Souilly ► Ils ont gagné un œuf en chocolat de 4,570 kilos

L'œuf en chocolat qui trônait dans la vitrine du chocolatier, Au duc de Claye, à Claye-Souilly, pesait exactement 4,570 kilos. Pour le remporter, il fallait trouver son poids. Les gagnants sont un couple de la ville.

Le concours de l'œuf en chocolat géant a été lancé par l'artisan, Emmanuel Freyss. Les cloches de Pâques ont été généreuses et ont surtout inspiré Francine et Gérard Dupont qui ont fait l'estimation la plus proche du poids de l'œuf et sont repartis, dimanche 16 avril, avec le trophée.

Les vainqueurs, habitants de Claye-Souilly, avaient tenté leur chance, histoire de jouer, et ont été surpris par l'exactitude de leur estimation. "Je n'y croyais pas lorsqu'on m'a annoncé le résultat. Mon mari a été le plus proche en inscrivant 4 570 g" s'enthousiasme Francine. Gérard, les bras bien chargés, poursuit : "Chaque fois que je venais chercher mon pain, j'essayais de deviner le poids de l'œuf. Au début, j'ai pensé à 7,750 kilos puis je me suis souvenu que mon gendre avait remporté un œuf à peu près de la même taille il y a quelques années, alors j'ai changé ma réponse".

La création artisanale est en chocolat noir enrobé de chocolat blanc coloré et n'a pas pu être cachée dans le jardin pour la chasse traditionnelle avec les plus jeunes de la famille. Le couple compte en faire profiter ses enfants et surtout ses petits-enfants. Le chocolat n'est à consommer avec modération que si l'on sent la crise de foie pointer...

Un autre lot à Courtry

Un autre concours avait eu lieu à l'inauguration du marché nocturne de Courtry, vendredi 31 mars. Les visiteurs devaient aussi donner le poids d'un panier garni composé d'une poule et d'œufs en chocolat. Les vainqueurs, Annie et Serge Vandernoth, l'ont estimé à 1 760 g. Ils étaient les plus proches de la bonne réponse : 1 758 g. "Et moi qui ne gagne jamais... Mais, comme j'adore le chocolat, ça tombe bien" souffle la Courtrysienne.

Une cérémonie a été donnée pour recevoir les vainqueurs en bonne et due forme, champagne et petits fours à l'appui. De toute évidence, Pâques n'est décidément pas de tout repos côté digestion.

Francine et Gérard, vainqueurs de l'œuf géant ; Annie (à droite) gagnante du panier en chocolat dont le poids était aussi à deviner

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°44 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top