Claye-Souilly ► Noces d’or : cinquante ans après, c’est toujours oui !

Marie-José et Gérard Louvet sont repassés devant le maire, à Claye-Souilly, samedi 1er avril, pour fêter leurs cinquante ans de mariage, autrement dit leurs noces d'or.

Ils s’étaient dit « oui » le 1er avril 1967, à Honnechy, un petit village de 700 habitants dans le département du Nord. Gérard, aujourd’hui âgé de 77 ans, et Marie-José, 68 ans, ont tenu à renouveler officiellement leur serment, samedi matin, tant leur amour est toujours intact.

« Tout comme au premier jour » a déclaré Yves Albarello, heureux de présider la cérémonie devant une vingtaine de membres de leur famille. « Effectivement, je le confirme, c’est beau, magnifique même, à l’image de l’or, métal précieux par excellence qui, inattaquable, inoxydable, n’a aucunement besoin d’artifice pour durer dans le temps. A travers ses reflets, il laisse transparaître toute sa robustesse ; votre couple respire la solidité, l’authenticité et l’attachement » a poursuivi, inspiré, le maire.

Gérard exerçait la profession de policier et Marie-José travaillait dans l’informatique. Ils ont eu deux filles, Nathalie et Isabelle, puis trois petits-enfants : Océane, Nicolas et Julien. Et c’est pour se rapprocher de leurs filles, installées dans le département, que le couple de retraités a quitté Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis) pour emménager en 2007 à Claye-Souilly. Marie-José est membre de la Palette clayoise. Elle joue aussi au scrabble avec les membres du foyer Burel, tandis que Gérard y est devenu un as de la belote.

Y a-t-il un secret ?

Mais quel est donc le secret pour qu’un mariage dure aussi longtemps ? « Il faut beaucoup de concessions, beaucoup, beaucoup... Pour vivre heureux en couple, il faut aussi faire confiance à l’autre » confie Marie-José, émue devant tous ses enfants et petits-enfants réunis dans la salle des mariages. « C’est de nouveau un grand jour pour moi, sauf que cette fois-ci, tout le monde peut y assister et ça, c’est formidable ! » a-t-elle tout de même réussi à poursuivre.

De son côté, Gérard, d’ordinaire plutôt réservé, s’est montré volubile et enthousiaste : « Tout s’est bien passé et je suis vraiment heureux d’être ici. Reconduire la cérémonie m’a rappelé un moment fort de ma vie et, en quelque sorte, m’a rajeuni ».

Pour fêter l’événement, la municipalité a gâté les amoureux : bouquet de fleurs, buffet, poster de leur photo de mariage. « Je n’aurai plus qu’un vœu à formuler : celui de vous retrouver, ici-même, dans dix ans, pour célébrer vos noces de diamant » a conclu le maire.

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

La newsletter : s'abonner

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°42 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top