Claye-Souilly ► 11 millions d'investissements : « un budget à la hauteur de la ville »

Claye-Souilly va investir 11 millions d'euros dans ses programmes. L'adjointe aux finances et le maire ont également annoncé que la taxe d'habitation n'augmenterait pas.

Réunis jeudi 30 mars, salle Planète-Oxygène, les élus ont voté le budget communal qui prévoit 11 millions d’investissements pour 2017. Les quatre élus d’opposition ont voté contre, estimant que les choix retenus n’étaient pas prioritaires pour la ville.

Pas d’augmentation des impôts locaux

« Conformément au débat d’orientation budgétaire qui a eu lieu fin février, je vous propose de ne pas augmenter la taxe communale des impôts locaux » a déclaré le maire, Yves Albarello. La taxe restera donc au taux de 17,50 %, celle du foncier bâti à 18,85 % et celle du foncier non bâti à 53,75 %. « Il est bien évident que si la Région, le Département ou l’État l’augmente, il y aura une incidence sur la feuille d’impôt » a prévenu le maire. La proposition a été approuvée à la majorité, les élus d’opposition s’étant abstenus de voter.

Onze millions d’investissements

Nous avons un autofinancement prévisionnel dégagé au profit de la section d’investissement pour 2,02 millions d’euros. Le total des recettes d’investissements cumulées s’élève ainsi à 11,01 millions" précise Jeanine Boudon, l'adjointe aux finances.

Les grands projets de l’année concerneront, pour l’essentiel, la construction du centre administratif et du conservatoire de musique et de danse (7 millions), d’une maison médicale dans la Zac du Bois des Granges, la poursuite de la réfection de l’éclairage public, des voiries, l’isolation des bâtiments communaux (dont les écoles) et la réhabilitation, avec le concours du Stif (Syndicat des transports d’Ile-de-France), de l’îlot du lycée professionnel le Champ de Claye pour le sécuriser et y accueillir quatre cars (1,2 million). « Nous remboursons la dette, en capital, pour 800 000 euros et dégageons 2 millions d’euros d’autofinancement : peu de communes peuvent le faire. C’est un budget ambitieux, raisonnable et partagé : un budget à la hauteur de Claye-Souilly » a conclu le maire, avant de le soumettre aux votes.

Un emprunt de 3,7 millions

Pour financer les travaux du conservatoire et du centre administratif, et ne pas déséquilibrer le budget arrêté, le maire a proposé l’ouverture d’une ligne de crédit de 3,7 millions d’euros. « Nous sommes pratiquement au mois d’avril et n’avons toujours pas démarré le chantier de construction. Malgré tout, nous avons programmé 7 millions de travaux et il est clair qu’ils ne seront pas réalisés au cours de 2017 » ajoute le maire. Il explique le retard par les problèmes techniques d’enfouissement rencontrés avec les opérateurs Orange (pour la fibre) et Engie (pour la fourniture d’électricité et de gaz). Ainsi espère-t-il pouvoir débuter les travaux en septembre et consolider, au fur et à mesure, les droits de tirage sur la ligne de crédit souscrite.

Publié dansVie locale

2 Commentaires

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°49 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top