Nanteuil-lès-Meaux ► Vidéo - Restaurant : La Villa indienne a ouvert tambour battant

L'arrivée du restaurant indien dans la ZAC des Saints-Pères de Nanteuil-lès-Meaux a fait grand bruit. Le maire, Régis Sarazin, a inauguré l'établissement, samedi 18 mars, dans un style bollywoodien.

Le maire et les élus locaux ont été accueillis, tambour battant dans un pur décor bollywood, par les amis et les familles des deux restaurateurs associés, en costume traditionnel. Comme le veut la coutume, les convives ont, dès leur entrée, été arrosés par une pluie de fleurs.

Rajeew Malhi et Dinesh Kuma sont les propriétaires de la Villa indienne, le nouveau lieu de la gastronomie exotique. Les plats proposés aux clients sont principalement des spécialités du nord de l'Inde et de la région de New Delhi : poulet tandoori, épinards au fromage, lentilles à la crème, caviar d'aubergine, butter chicken ou différentes variétés de beignets (choux-fleurs, aubergines, oignons...). Les plats sont accompagnés de riz ou de pain naan au fromage.

"Nous avons une zone commerciale particulièrement dynamique. Les deux chefs d'entreprise ont voulu apporter des saveurs nouvelles et une différence. Nous sommes ravis d'accueillir des représentants de la culture indienne. Cela permettra de créer un nouveau lien social" a déclaré Régis Sarazin, juste avant de couper le ruban inaugural en soie.

Michèle et Norbert sont venus "par curiosité" et ont visiblement apprécié les mets au menu. Attablée à côté, Annick, découvre le nouveau cadre et de nouveaux goûts et n'aura que l'embarras du choix : "Avec un restaurant japonais et chinois à côté, il y a une grande diversité gustative".

Le restaurant indien peut servir jusqu'à 160 couverts.

[gallery size="large" type="slideshow" ids="46033,46039,46036,46035,46034"]

 

 

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.