Montévrain ► Sécurité : le maire en a fait son cheval de bataille

Une réunion publique sur la sécurité à Montévrain, a réuni, jeudi 9 mars, vingt-cinq habitants à la maison de l’écoquartier, inaugurée la semaine dernière et située rue de Dublin, au cœur du Val d’Europe.

« La police municipale devait évoluer »

La ville compte près de 11 000 habitants. En janvier 2018, elle tendra vers 11 400. La population est assez jeune, avec 76 % de moins de 35 ans. A terme, le maire n’exclut pas des regroupements avec d’autres agglomérations voisines. « Je ne fais pas de politique, je suis un homme de territoire et, avant les rapprochements d’agglomérations, je suis pour les fusions de communes » précise Christian Robache. Entre 2014 et 2020, il déplore la perte de 3,5 millions d’euros de dotations de l’État, soit 10 % du budget annuel de la commune. « Quand je suis arrivé à la tête de la mairie, en 2009, la police municipale comptait deux agents. Je me suis dit qu’il fallait la faire évoluer afin d'accompagner le développement démographique de la ville » poursuit le maire.

Dix fois plus d’appels en trois ans

En 2013, la police municipale (PM) devait gérer entre 400 et 500 appels contre 4 000 actuellement. Les effectifs se composent aujourd'hui de douze agents formant deux brigades de roulement, un gestionnaire administratif et deux agents de surveillance de la voie publique. Elle dispose de quatre véhicules et de deux VTT. « La sécurité, c’est de l’argent, des convictions et du partenariat. On a beaucoup de délits, mais on met beaucoup de PV : 3100 pour 2016, principalement au Val d’Europe » résume le maire.

Révolver et équipement high-tech

Depuis 2014, la PM bénéficie du Traqueur, équipement permettant une recherche satellitaire des véhicules volés, et du procès-verbal électronique (PVE). Sur Marne-et-Gondoire, elle a été la première à obtenir un armement (révolver Smith & Wesson calibre 38 à six coups) et à mettre en place un pôle prévention. Ses agents ont été dotés de caméras-piéton afin de constater les infractions en direct.

 « La chienne est en formation à Bouleurs »

Une brigade canine a été créée en février dernier. Elle sera opérationnelle début octobre car la chienne, un berger hollandais, suit actuellement une formation à Bouleurs. La brigade interviendra en soirée, de nuit et le dimanche. « La création de la 3e brigade spécialisée, permettra d’optimiser de 40 heures par mois la présence de la PM sur le territoire » indique Olivier Badureau, adjoint au maire chargé de la sécurité. Elle patrouillera un dimanche sur deux, surtout dans les zones où les gens du voyage sont prompts à s'installer.

Vidéo-protection : trente-huit caméras d’ici 2019

Quinze caméras de vidéo-protection ont été déployées sur la commune. Au total, elles seront trente-huit d’ici 2019. L’État devrait subventionner en partie l’installation estimée à 1,4 million d’euros. « Vingt-et-une réquisitions judiciaires d’images ont été sollicitées par les enquêteurs. Ainsi, le braqueur du bureau de poste de Montévrain a pu, grâce aux caméras, être identifié puis interpellé » détaille Olivier Badureau. Le commissariat de Chessy couvre les cinq communes du Val d’Europe (Bailly-Romainvilliers, Chessy, Coupvray, Magny-le-Hongre, Serris) et deux communes de Marne-et-Gondoire : Chalifert et Montévrain.

Le problème des gens du voyage

« Montévrain n’a pas subi d’implantation sur son domaine public depuis 2013. La réactivité et le partenariat des services de police municipale, nationale, et des services techniques de la Ville en est la raison » renchérit l’adjoint à la sécurité.

Par contre, ce n’est pas le cas des espaces privés (Éparmane, RATP, ZAC clos du Chêne). « Une aire d’accueil pour les gens du voyage relève de la compétence de l’agglo. Nous n’avons pas de terrain à Montévrain et je me refuse à donner de l’argent public à des gens qui ne respectent rien » martèle Christian Robache. Il cite l’aire de Saint-Thibault-des-Vignes qui a été détruite, nécessitant plus de 200 000 euros pour sa remise en état.

En plus du dispositif des voisins vigilants mis en place dans la commune (150 inscrits) et des OTV (Opération tranquillité vacances), les  intervenants ont invité les participants à leur signaler tout comportement qui leur semblerait suspect, en prévenant la PM ou en composant tout simplement le 17.

Police municipale, 6 rue de Copenhague, Montévrain - Tél. 01 60 36 30 19.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="45094,45095"]

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top