Claye-Souilly ► Lutte contre le handicap : Danse avec les roues

Le comité APF (Association des paralysés de France) clayois a lancé, samedi 11 mars, un après-midi sur le thème de la danse pour tous, salle Planète-Oxygène, à Claye-Souilly.

Après la balade urbaine accessible qui a remporté un vrai succès en 2016 dans le centre-ville, le comité a choisi de réunir autour d’un événement festif et fédérateur : la danse.

Un prétexte pour se retrouver

« C’est une invitation à nous retrouver, dans un esprit ouvert, entre Clayois. Non seulement les jeunes, les actifs, les seniors, mais aussi les personnes souvent isolées parce que fragilisées par les événements de la vie (chômage, divorce, perte d’un proche) ou encore celles en situation de handicap, qu’il soit moteur, sensoriel ou mental » explique Annie Renau, déléguée du comité APF clayois.

Tout comme en 2016, l’évènement a mobilisé les équipes APF, le conseil municipal des enfants et des associations locales traitant du handicap (Un exploit pour Lila, Hand-fauteuil), mais aussi la section country du club Ener’gym. Des pensionnaires de l’IME (Institut médico-éducatif) la Gabrielle ont interprété des danses irlandaises et des démonstrations de danse adaptées ont été proposées par la troupe Rolling dance, de Gladys Foggéa.

La danse adaptée

Gladys Foggéa, 44 ans, paraplégique depuis l’âge de 13 ans suite à un accident sur la voie publique, est professeur de danse adaptée (handidanse). Elle a déjà prouvé tous les bienfaits de la discipline sportive et artistique et que l'on estimait jusqu'alors difficilement transposable aux handicaps moteur et mental.

La danse adaptée ne poursuit aucun but thérapeutique. Elle se veut essentiellement inclusive, en mêlant tous les handicaps dans les chorégraphies (aveugles, sourds, polyhandicapés), ainsi que les danseurs valides. « Je suis totalement autonome. Mon handicap ne m’empêche nullement de vivre pleinement ma vie. Que l’on soit valide ou handicapé, on a énormément à apprendre des uns et des autres » confie Gladys. Elle intervient fréquemment à l’hôpital de Garches (Hauts-de-Seine) et développe des activités manuelles, culturelles, sportives et festives autour d’ateliers ou d'événement dans le cadre de son association Votre p’tit coin de paradis, créée en décembre 2004.

Une section clayoise ?

« Nous voulons sensibiliser au handicap d'une manière enjouée. Pour l’an prochain, ce sera Chantons ensemble, c’est logique, non ? » conclut Annie Renau en souriant.

Samedi après-midi, la danse adaptée a, en tout cas, fait de nombreux émules et le comité APF local songe à ouvrir une section à Claye-Souilly, dans laquelle Gladys pourrait dispenser des cours une fois par semaine. Édith Thévenot (APF) et Marie-Dominique Varlet (Handi-hand) s’occupent du dossier ; seul hic : trouver une salle disponible. Julien Boussange, adjoint au maire chargé de la jeunesse, des sports et des associations, a promis d'y réfléchir. « J'ai déjà une petite idée sur la question, mais c'est encore trop tôt pour en parler » a-t-il confié à Magjournal.

APF

[gallery type="slideshow" size="large" ids="45156,45155,45152,45154,45151,45185,45149,45150,45523,45526,45524,45148"]

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°52 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top