Le Pin ► Municipales : Gérald Beauger détaille son programme

Gérald Beauger, tête de liste d’Agir pour le Pin,  a présenté, mercredi 1er mars, l'équipe et le programme devant quatre-vingt-cinq personnes rassemblées au gymnase Cathy Romano.

Gérald Beauger a dû se replier sur le gymnase Cathy Romano car il n'a pas obtenu la salle polyvalente pour sa réunion publique. Selon lui, elle lui aurait été refusée au dernier moment par le maire, Sylvie Fassier. Il a promis de faire un référé auprès du juge administratif chargé de la protection des libertés.

« Une nouvelle fois en trois ans, je sollicite votre confiance. Après les différentes péripéties, notre village mérite mieux. Il a tellement d’atouts que notre engagement doit être total » a lancé Gérald Beauger aux participants juchés dans les gradins, avant de détailler son programme.

Maintien des impôts, baisse de la dette

« Nous avons baissé les trois taxes communales de 1,5 % en 2015 et nous nous engageons, malgré le contexte économique difficile, à ne pas les augmenter jusqu’à la fin du mandat ». La taxe d’habitation restera à 18,40 %, la taxe foncière à 18,23 % et celle du foncier non bâti à 74,09 %. Le candidat à la mairie promet de réduire d’au moins 20 %, la dette de la commune, soit 250 000 euros par an. Il a taclé la gestion de Patrick Paturot (candidat sur la liste de Lydie Wallez) quand il était premier adjoint aux finances, sous le mandat de Jean-Paul Pasco-Labarre [NDLR : prédécesseur de Sylvie Fassier élue en 2014]. « En décembre 2013, une ligne de trésorerie a été souscrite parce que la commune ne pouvait pas payer les salaires de ses employés ».

Priorité à la sécurité

« Dès notre élection, la vidéo-protection sera une priorité. On effectuera un diagnostic local de sécurité pour définir nos besoins. Une étude comparative sera faite ensuite entre les deux types de vidéo-protection : enregistrements passifs ou supervision urbaine en direct » détaille Sandrine Jagodzinski. La vidéosurveillance est bien subventionnée, entre 60 et 80 % de l’investissement, et un dossier sera rempli. La création d’une police municipale est à l’étude.

Santé publique

Le personnel et les écoliers seront formés aux gestes de premiers secours. La liste candidate préconise la création d’une commission de surveillance et de contrôle sur les nuisances environnementales (carrières, fort de Vaujours).

Scolaire

Les activités périscolaires se poursuivront avec les associations sportives et culturelles. Le projet du numérique à l’école sera accentué en accord avec les enseignants. La part des produits bio s’amplifiera  à la cantine, ainsi que l’intégration de produits locaux. Le Pin d’antan, livre édité par Lucette de Grenier en mars 2012, sera remis aux élèves admis au collège. "Il est important que nos enfants gardent les valeurs de notre village » déclare Gérald Beauger. L’obtention du brevet, bac et Bafa-Bafd seront récompensés (bons d’achat, tablette numérique).

Stop aux constructions

L’ex-premier adjoint veut préserver la ruralité en stoppant les programmes immobiliers. « On doit d’abord intégrer les nouveaux habitants dans le lotissement Kaufmann et Broad ». La voirie sera réhabilitée, dont les rues de Verdun et d’Enfer. La place du village se verra dotée de places de stationnement et d’une borne de recharge électrique.

Rénovation, propreté, embellissement

L’école Etienne-Martin et la salle des fêtes subiront un lifting. Un hangar communal sera érigé près de la salle polyvalente. « Notre village doit être beau, propre et accueillant » lance le candidat qui entend lutter contre les décharges sauvages (Bois de l’étang). Le village participera au concours des maisons et balcons fleuris pour décrocher une première fleur. Le drapeau français sera déployé sur la place et aux entrées du village.

Transports

« De nouvelles lignes de bus attendent les Pinois à la rentrée, dont l’une qui partira de Lagny-sur-Marne jusqu’à Courtry. Nous avons également deux projets de pistes cyclables et pédestres. L'un ira jusqu’à Courtry, le second jusqu’au rond-point de Chelles » explique Thibault Loubier. « Le projet de la ligne 19 Seine-et-Marne express (Roissy CDG-Chelles-Torcy RER) permettra de désenclaver le village » complète Antoine Le Berre.

Action sociale

Les colis de fin d’année aux anciens seront maintenus, de même que les voyages destinés aux adolescents. A l’instar de ce qui existe dans d’autres communes, une mutuelle santé est à l’étude pour les plus démunis. Ses tarifs seront négociés par la municipalité.

Culture, sport, loisirs.

Gérald Beauger soutiendra les vingt-et-une associations pinoises et propose un circuit pour la journée du patrimoine à partir du livre de Lucette de Grenier. Il entend accélérer le déploiement de la fibre optique avec le soutien de l’intercommunalité et « redynamiser le site internet de la commune ». Un parcours santé et un terrain de pétanque sont également envisagés.

Le soutien des maires de Courtry et Villevaudé  « Si aujourd’hui l’ensemble des maires soutiennent Gérald Beauger et son équipe, c’est parce que vous avez trois choix : soit un retour en arrière sur une politique que vous avez condamnée en 2014, soit un résidu d’une équipe sortante complètement fatiguée, et puis une équipe qui en veut et qui est intergénérationnelle » a déclaré Xavier Vanderbise, maire de Courtry et conseiller départemental. Côté autoroutier, il a annoncé la création, au printemps 2018, d’une sortie au Pin en provenance de Marne-La-Vallée. Pascal Pian, maire de Villevaudé, a plébiscité le programme du candidat. « Le Pin et Villaudé sont très proches et on a les mêmes problématiques, dont l’urbanisation. En 2016, on ne peut pas gérer une commune, quelle qu’elle soit, sans sécurité. Certes, c’est cher mais c’est un choix important. Enfin, on ne peut pas être maire si on n’aime pas sa commune, si on n’a pas envie de faire des choses, qu’elle soit belle. Moi aussi, je concours pour la première fleur ».
[gallery type="slideshow" size="large" ids="44264,44259,44262,44263,44258,44247,44248,44255,44249,44250,44251,44252,44253,44254,44257"]

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°35 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top