Chelles ► Championnat de France de stakeboard : au sommet de leur art

La première étape de qualification au championnat de France de skateboard s’est déroulée, samedi 4 et dimanche 5 février, au Cosanostra skatepark de Chelles. En août dernier, le skate a été admis comme discipline olympique et figurera aux JO de Tokyo en 2020. De quoi donner des ailes aux compétiteurs.

Le Cosanostra stakepark de Chelles a accueilli ce week-end, une nouvelle étape pour la 4e fois de son histoire, après 1999 (date de sa création), 2000 et 2013. Il s’agissait de l’épreuve inaugurale du championnat 2017. L'étape 100 % street était disputée dans quatre catégories : juniors (moins de 16 ans), espoirs (16-17 ans), seniors (18 ans et plus), et filles.

Les qualifications ont eu lieu samedi et les phases finales, dimanche.

Venus de toute la France

Parmi les épreuves, figurent la rampe, le street et le bowl. Si dans les deux premières, le rider effectue seul son run en enchaînant les figures, dans la troisième, ils sont cinq à évoluer en même temps. Le championnat a rassemblé 126 athlètes venus de toute la France et tous les clubs importants étaient représentés. Les compétiteurs, amateurs ou professionnels, devaient  obligatoirement détenir une licence pour participer et l’âge minimum requis était de 13 ans, d’où l’ouverture de la catégorie junior. L’enveloppe totale des prix s'élevait à 2 500 euros, ventilés pour les trois premiers dans les catégories seniors et filles.

A la fois sport et culture

« Après 18 ans d’existence, on est heureux de porter le championnat de France qui file tout droit vers Tokyo 2020. On espère aussi Paris 2024 car nous sommes sport olympique depuis août 2016. Cela change beaucoup de choses pour notre sport et notre culture, puisque nous pouvons atteindre et prétendre au statut de sportif de haut niveau pour les meilleurs d’entre nous » confie Mathias Thomer, fondateur du Cosanostra et coordinateur du championnat. Pour lui, le skate est une culture essentiellement basée sur le dépassement de soi, le plaisir sur sa planche et le partage avec des amis.

École française de skateboard

« En organisant le championnat de France, ici à Chelles, on essaie d’apporter la meilleure qualité d’organisation et le meilleur skatepark possible à l’élite française » ajoute Mathias. Il est d’autant plus heureux que son club a été reconnu comme centre d’entraînement national pour le skateboard. C'est le premier en France.

Les classements

Street seniors : Joseph Garbaccio – Consortium Skate Club (1 000 points) ; Victor Cascarigny – ARA (707 points) ; Robin Fournier – BSM (577 points)

Street juniors : Hugo Westrelin – Lassolaï (1 000 points) ; Noah Mahieu – Consortium Skate Club (707 points) ; Noah Francisco – Tribe (577 points)

Street filles : Charlotte Hym – Tribe (1 000 points) ; Hélène Gérard – Snam & Go (707 points) ; Camille Fleurence – Arsh (577 points)

Street espoirs : Amiel Kornicki – Tribe (1 000 points) ; William Raison – Azymute (707 points) ; Romain Dubourg – Board’O (577 points)

www.cosanostraskatepark.com

[gallery type="slideshow" size="large" ids="42576,42606,42581,42601,42604,42605,42594,42593,42592,42591,42580,42587,42586,42589,42590,42585,42582,42583,42579,42578"]

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top