×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Dammartin-en-Goële ► La commune mutualise des compétences avec la Carpf

sietrem-banniere-verre

Les statuts de la communauté d'agglomération Roissy Pays de France (Carpf) ont été adoptés, lundi 12 décembre, par le conseil municipal de Dammartin-en-Goële. De nombreuses compétences seront transférées à la communauté d'agglomération et des équipements municipaux pourront devenir "d'intérêt communautaire".

L'imbroglio de l'intercommunalité est arrivé à son terme et le découpage territorial du Nord Seine-et-Marne semble désormais définitif. Les 42 communes de la Carpf dont fait partie Dammartin peuvent  adopter les statuts de la nouvelle agglomération qui regroupe deux anciennes communautés de communes et une partie de la CCPMF (Communauté de communes Plaines et monts de France).

Dès la validation des statuts, la définition des compétences sera étudiée au cas par cas dans chaque commission. Pour être pris en charge par la communauté d'agglomération, l'équipement devra être défini "d'intérêt communautaire". Mais, "il s'agit là d'une difficulté" reconnaît le maire, Michel Dutruge, qui préside, par ailleurs, la commission aménagement et voirie à la Carpf : "Si l'agglomération devait refaire toutes les routes, son budget actuel ne suffirait pas".

Compétences obligatoires : développement économique et aménagement du territoire
Des compétences des communes seront transférées au niveau de la communauté. Elles se repartissent en trois niveaux. Il s'agit, pour les compétences obligatoirement transférées, du développement économique, de l'aménagement, de l'équilibre social de l'habitat, de la politique de la ville, de l'accueil des gens du voyage, de la collecte et du traitement des déchets ménagers.

Parmi les compétences optionnelles, on retrouve la création, l'aménagement et l'entretien des voiries, l'aménagement des parcs de stationnement. Ainsi, la création d'un parking pourra être financé par l'agglomération si celui-ci est "d'intérêt communautaire" tout comme les initiatives pour lutter contre la pollution de l'air ou la pollution sonore ou pour maîtriser la consommation d'énergie. Toute compétence optionnelle transférée concernera chaque commune.

La mutualisation des achats

pour faire des économies

Les compétences facultatives transférées ne concerneront quant à elle que les communes qui les auront acceptées. Il s'agit de la petite enfance, de l'assainissement, de l'informatique et les télécommunications, de la culture et patrimoine, et du sport. Ainsi, l'organisation d'un semi-marathon à Dammartin pourra entrer dans le champs des compétences de la Carpf si elle implique plusieurs communes.

"De plus, le transfert des compétences permettra aux petites communes d'avoir les services d'une salle informatique par la mutualisation des équipements" a précisé le maire qui a mis en avant la possibilité de faire des économies en faisant des achats groupés.

Adoption avant le 31 mars 2017
Les 42 communes devront toutes valider les statuts avant le 31 mars 2017. S'engageront ensuite les discussions pour définir les compétences transférées tout au long de l'année suivante. "La mise en place effective des transferts se fera à la fin de l'année prochaine" a indiqué encore Michel Dutruge.

Les statuts de la Carpf ont été adoptés à l'unanimité au conseil municipal.

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°27 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.