themoneytizer

Champs-sur-Marne ► Expo photo : Patrick Chevalier a eu "le vrai déclic"

Les photos de Patrick Chevalier exposées dans l’ancien presbytère de Champs-sur-Marne sont riches en couleurs, même en noir et blanc : ce sont celles de la vie, joyeuse ou triste. Elles interpellent le visiteur et suscitent des réactions toujours intéressantes. L'expo est visible jusqu'au 26 novembre.

Patrick Chevalier, retraité campésien de 67 ans, s’est découvert une vraie passion pour la photo. Mais pas n’importe laquelle, on parle ici de photo argentique en noir et blanc.

« Je pratique la photo depuis plus de 40 ans mais le véritable déclic, si j’ose dire, s’est produit en 2002 lorsque j’ai rencontré Yann Piriou, photographe professionnel, à la Maison pour tous de Noisiel. Il m’a appris à retravailler mes photos pour les améliorer. Je réalise entre dix et treize clichés par an car il y a un travail énorme en labo vu que je développe moi-même mes négatifs, tire les photos sur papier et les encadre » explique Patrick.

Robert Doisneau pour maître
Patrick se revendique comme un photographe humaniste. L’influence des grands maîtres du genre (Brassaï, Cartier-Bresson, Doisneau ou encore Ronis) est évidente. La photo argentique en noir et blanc reste pour lui la seule expression artistique acceptable car la plus proche des émotions palpables qu’il doit saisir sur le vif.
La vie au coin de la rue
Fruit de ses pérégrinations, cinquante-deux photos sur Salon-de-Provence, Les Saintes-Maries-de-la-Mer, Avignon et Paris sont exposées. Trois portent sur Charlie Hebdo, rue Nicolas-Appert (11e), après l’attentat en 2015.

Patrick fige tout avec son Nikon F100. Un SDF prostré sur un banc, un serveur pendant sa pause sur le parvis de Notre-Dame, les touristes nonchalants, ou encore Andréa, vieille commerçante, qui torréfie son café dans une petite brûlerie du passage Damoye (Bastille). Les jeux d’ombre et de lumière donnent du relief, accentuent les détails, restituent des images, certes figées, mais néanmoins bruissantes de vie.  « Toutes les photos racontent une histoire » glisse Patrick.

« Je découvre des choses »
Jean Chapelon, 81 ans, réside à Noisiel et est venu en vélo pour voir l’expo. Il parcourt la galerie, s’arrête tout à coup devant l’Orient-Express exposé sur le parvis de l’Institut du monde arabe (Paris 5e) dans le cadre de l'exposition temporaire en juin 2014. « Je ne savais pas qu’il y avait une locomotive à Paris ! » s’exclame-t-il. A côté, les bateaux des enfants évoluant en avril 2014 dans le bassin des Tuileries ravivent en lui de bons souvenirs.

Des écoliers sont venus voir l’expo dans le cadre des Nap (Nouvelles activités périscolaires). Six classes sont encore programmées cette semaine. « Les filles, surtout la classe CM2, ont semblé plus intéressées que les garçons. Elles ont posé plus de questions, même techniques » a remarqué Patrick.

Une expo à Paris en 2017
Après Noisiel, Saint-Thibault-des-Vignes et Chanteloup-en-Brie, c’était la deuxième fois que l’artiste exposait à Champs-sur-Marne. Sa prochaine exposition aura lieu à l'automne à la Maison pour tous de Noisiel.

Il est actuellement en pourparlers pour une expo sur Paris : plusieurs de ses clichés ne pouvaient laisser la capitale indifférente.

Exposition jusqu’au samedi 26 novembre, de 14 à 18 heures, à l’ancien presbytère (1er étage) au 1 rue de la Mairie. Entrée gratuite. Renseignements au service culturel municipal (01 64 73 49 00).

[gallery type="slideshow" size="large" ids="35392,35395,35396,35398,35399,35403"]

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°41 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top