×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Mitry-Mory ► Quatre jeunes réfugiés palestiniens en vacances

Quatre jeunes Palestiniens et leur accompagnateur, invités par la municipalité de Mitry-Mory, ont découvert la culture française durant une dizaine de jours. Vendredi 28 octobre, pour leur dernier soir sur le territoire, ils ont fait la fête à la Briqueterie.

Les Mitryens ont ouvert les portes de la maison de quartier de la Briqueterie pour faire la fête. Les ados palestiniens, âgés de 13 à 16 ans, filles et garçons, issus du camp de réfugiés de Narh el-Bared situé au sud Liban, ont pu participer à la vie locale, visiter la médiathèque, le marché, se rendre à Disney Land... avec Ben, animateur au service jeunesse de la ville.

Les jeunes ont pu également se rendre à Paris plusieurs fois. Ils ont visité le Louvre, le Sénat, l’Institut du monde arabe, la tour Eiffel, des endroits mythiques comme les Tuileries, les quais de Seine, Notre Dame… accompagnés par une jeunesse mitryenne enjouée. Les déplacements se sont faits en bus affrété par la commune.

Mitry s'implique toujours dans la coopération amicale mise en place entre la ville et le camp de réfugiés. Un protocole avait même été signé en janvier afin de concrétiser les liens nés en 2004. « Nous avons travaillé ensemble sur des projets d’échanges socio-culturels et humanitaires, visant des actions concrètes au profit de la population du camp de réfugiés de Narh el-Bared. Des familles d’accueil ont reçu les jeunes dans leurs foyers, participant à l'action de solidarité humanitaire et d’amitié » indique Abdsamad Benbachir, président de l’AMFPS (Association mitryenne France Palestine solidarité).

« Une collecte de médicaments, de vêtements, de fournitures scolaires a été lancé par l’association. Chaque jeune repartira avec une valise solidaire » ajoute Evelyne qui habite le quartier de la Briqueterie.

« C’est un bel échange, nous nous sommes bien amusés, les Français sont chaleureux et nous espérons renouveler l’expérience » confie Naziha, 13 ans.

La fête pour la soirée de départ a été menée par Karina, une autre habitante du secteur. Elle a prêté main forte aux jeunes filles en préparant le kefta avec Fouzia et Aurélien, animateurs de la maison de quartier.

Les habitants de la Briqueterie venus à l'événement ont apporté des plats traditionnels de leurs différents pays d'origine dans un échange culinaire. Les quatre jeunes Palestiniens et leur accompagnateur sont repartis samedi 29 octobre avec des étoiles plein les yeux et des larmes sur les joues.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="34004,34001,34003,34005,34000"]

Publié dansVie locale

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°44 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top