Saint-Thibault-des-Vignes ► Un commando écolo aide les Roms à nettoyer leur camp

Des membres de l’association OSE (Organe de sauvetage écologique) sont intervenus, samedi 5 novembre, dans le camp de Roms à Saint-Thibault-des-Vignes. But de l’opération : sensibiliser ses occupants à la propreté et aux règles élémentaires de l’hygiène.

Le camp s’est installé samedi 15 octobre, à 30 mètres de l’aire d’accueil de trente places que la commune a aménagée pour les gens du voyage et qu’elle venait même d'inaugurer la veille. « Il y a une vingtaine de personnes dont des femmes et des enfants. Nous leur avons distribué des sacs poubelles et des gants et on les a ensuite aidés à nettoyer leur camp » déclare Edouard Feinstein, président de l'association OSE qu'il a fondée en 1990. L’opération de nettoyage de l'endroit a duré deux heures et, selon le dirigeant, elle a été plutôt bénéfique. « Nous avons entassé  les sacs à l’entrée du camp, en espérant que la communauté d’agglomération Marne-et-Gondoire les ramassera. Il restera cependant encore beaucoup à faire ».
Des tensions sont redoutées
La proximité des gens du voyage et des Roms [NDLR : les premiers ont la nationalité française, alors que les Roms sont de nationalité étrangère] fait craindre le pire à Edouard : « Dans le temps, c’est impossible que la cohabitation se passe bien entre eux ». A l'approche de l'hiver, il redoute également l’arrivée d’autres Roms dans le campement de fortune que l'on peut aisément apercevoir à hauteur de Saint-Thibault, lorsque l'on traverse la Francilienne.
Prochaine intervention cet hiver
C’est pourquoi il a décidé de revenir cet hiver. Avec le ferme espoir que la préfecture de Région aidera les bénévoles d'OSE à aller un peu plus loin dans leur action, en mettant des bennes à leur disposition et en votant une subvention exceptionnelle.

Parallèlement, l'association, qui intervient également dans des opérations de nettoyage de grande envergure sur les cours d’eau et les berges des grands fleuves pour les délester de leurs déchets, reste toujours dans l’attente de la subvention  annuelle du Conseil départemental. Elle devait en effet aider à financer un projet démarré en février.

www.oseonline.fr

[gallery type="slideshow" size="large" ids="33831,33835,33829,33830,33826,33827"]

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.