Nanteuil-lès-Meaux ► Ceux de 16 : Une graine immortelle à l’exposition

L’exposition « Ceux de 16 » se tient pour quelques jours dans des locaux prêtés par la mairie de Nanteuil-lès-Meaux. Son inauguration, samedi 5 novembre, s’est déroulée avec le maire, Régis Sarazin, et la sénatrice Nicole Bricq.

Samedi, pour l'exposition "Ceux de 16", le maire a reçu pour l’occasion en invité d'honneur David Harrison, le maire de la commune de Basildon (Angleterre) jumelée avec la ville de Meaux. Ce dernier s’est vu offrir un coquelicot artificiel, la fleur des champs de bataille à la graine immortelle ainsi que le traditionnel T-Shirt de la fête de la tarte en prunes. La France et l’Angleterre ont rappelé leur union dans le sacrifice de la Grande Guerre.

Tout naturellement, toutefois quelque peu départi du flegme britannique légendaire, David Harrison a enfilé le T-shirt à la place de ses habits officiels. La gravité dans les discours des élus rappelant le sacrifice des soldats britanniques lors de la bataille de la Somme a ouvert une brèche aux opinions sur la question épineuse du Brexit.

Dans l’enfer de Verdun
Cependant, l’exposition traite davantage du sacrifice des soldats français dans la bataille de Verdun que des soldats anglais dans la bataille de la Somme. L’idée principale de Vincent Cambruzzi, président de l’association à durée limitée, « Nanteuil Mémoire », était d’honorer les morts année après année durant la période du centenaire de la Grande Guerre.

Nanteuil Mémoire est née en 2014 et disparaîtra après les dernières commémorations de 2018. Vincent Cambruzzi explique : « Avant la création de notre association, on faisait jusque-là des cérémonies au monument aux morts, mais les noms des morts étaient oubliés. C’était pour rendre aux morts leur place dans la mémoire collective. L’idée était de les mettre en scène dans leur époque ».

Ainsi, des documents des archives départementales ont été copiés, imprimés et embellis. Un collectionneur a prêté un grand nombre d’objets de la Grande Guerre qui permettent de remettre les soldats morts pour la France dans un contexte historique.

Retrouver les familles s’est avéré impossible en raison des nombreux changements de domicile. Les enfants du centre de loisirs de Nanteuil ont par ailleurs réalisé avec du carton et du bois la reproduction fidèle en modèle réduit de l'avion d'André-Ernest Maguet, un aviateur de la Grande Guerre. Après l’avoir présenté à Philippe Lamy, président de l’Aéronautique club de France, les jeunes ont visité l’aérodrome de Meaux-Esbly.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="33764,33772,33769,33771,33770,33768,33767,33766,33773,33765,33952,33954"]

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top