Meaux ► Anaïs Barbeau-Lavalette, prix littéraire France - Québec

Les amateurs de lecture du comité de jumelage à Meaux et de l'association Seine-et-Marne - Québec ont désigné l'auteur québecois qui, selon eux, méritait de recevoir le prix littéraire national France - Québec. Hier, jeudi 20 octobre, à Paris, Anaïs Barbeau-Lavalette a reçu la récompense finale.

Anaïs Barbeau-Lavalette a remporté hier le prix littéraire France-Québec 2016. Les lecteurs meldois ne s'y sont pas trompés et c'est en effet l'auteur, déjà titulaire du prix des libraires du Québec décerné en mai,  qui a séduit la France.

Chaque année, l'association France-Québec décerne le prix littéraire qui récompense un auteur québequois, après le vote des lecteurs français dans différentes régions.

Le président du comité, Laurent Guillaume, et celui de Seine-et-Marne - Québec, Yvan Gaudefroy, ont clôturé les votes samedi 8 octobre à la médiathèque de Meaux. "L'opération s'inscrit dans le projet de pacte d'amitié entre Meaux et Saint-Jean-sur-Richelieu au Québec" indique Laurent Guillaume, également conseiller municipal meldois. Quelque 660 lecteurs et lectrices, répartis dans 41 associations, ont pris part au choix du lauréat.

Ils avaient deux semaines pour lire trois livres d'auteurs québecois : "Les maisons" de Fanny Britt ; "Le nid de pierres" de Tristan Malavoy et "La femme qui fuit" d'Anaïs Barbeau-Lavalette.

L'auteur recevra le prix doté d'une bourse de 5 000 € (7 220 $) en mars, à l'occasion du salon du livre de Paris.

Le prix, remis par le délégué général du Québec en France et par l'association France-Québec, permettra à la lauréate de rencontrer ses lecteurs lors d'une tournée en France qu'elle effectuera au printemps.

Anaïs Barbeau-Lavalette Anaïs Barbeau-Lavalette

"La femme qui fuit", paru en 2015, relate la vie d'une femme qui traverse librement le siècle et ses tempêtes.

« La femme qui fuit raconte une partie de mes racines. Je suis de mère québécoise et de père français. Le Prix France-Québec me touche profondément : mes mots voyageront de l’autre côté de l’océan, là où l’autre moitié de mes racines se déploient. Merci. C’est comme si j’étais enfin réunie » a déclaré la lauréate à la fédération France - Québec francophonie, organisatrice du prix.

Contact : www.seine-et-marne-quebec

 

 

 

[wysija_form]

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°37 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top