Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Où trouver la version papier

Présentation1 1

Nanteuil-lès-Meaux ► Le Québec s'est invité au repas des anciens

301 personnes âgées de Nanteuil-lès-Meaux ont participé, dimanche 16 octobre, au repas que la mairie, les bénévoles du comité des fêtes et les employés de la ville avaient organisé sur le thème du Québec.

C'était pour ainsi dire l'été indien, à la salle polyvalente. L'équipe de Catherine Amado, adjointe aux fêtes, manifestations, vie associative et culture, a décoré la salle ainsi que chaque table sur le thème du Québec. Ça tombait bien ; en regardant au travers des grandes baies vitrées de la salle, on pouvait admirer les collines boisées du village baignées de soleil et on se serait cru transportés dans la campagne canadienne et ses érables rougeoyants. Pour ajouter à l'ambiance, l'orchestre (guitares et violons) de Simon Genest, Québecois d'origine, a interprété tout au long de l'après-midi des airs empruntés à Félix Leclerc et Robert Charlebois ainsi que quelques chansons humoristiques.

Eloïse et Angélique, deux danseuses de claquettes, ont charmé le public sur scène. La danse n'était pas en reste et des couples ont repris quelques pas de valses, tango et paso doble sous la musique du DJ Mathieu Verger. Les artistes étaient Canadiens (on le dit avec l'accent), même si la famille Verger vit à Saint-Soupplets.

La journée a été l'occasion de rendre hommage à toutes les personnes âgées et aux deux doyens de la commune. C'est ainsi que Suzanne Delpech, 95 printemps, s'est vue remettre une superbe composition florale et Jean Bonnard, qui la dépasse d'une année, une boîte de chocolats.

Suzanne habite Nanteuil depuis 1975. Elle a eu trois enfants qui lui ont donné sept petits-enfants et neuf arrières petits-enfants. Elle vit toujours chez elle et souligne : « Une de mes filles habite près de chez moi et elle m'aide ainsi beaucoup pour que je reste à domicile. Je suis toujours heureuse de participer au repas des anciens ».

Quant à Jean, il réside au quartier des Saints-Pères depuis 1930 et raconte : « J'ai exercé le métier de bonnetier à l'âge de 13 ans ! »  Jean est le papa a deux enfants, quatre petits-enfants et... des arrières petits enfants.

Régis Sarazin, le maire, ému de recevoir les anciens a déclaré : "C'est un moment important. Il faut leur rendre hommage car ils ont en grande partie connu les misères et privations de la dernière guerre. C'est un devoir de mémoire. C'est une journée de rassemblement et de partage et un trait d'union entre les générations. Je pense aussi à mes parents qui m'ont quitté il y a 4 ans ».

Dans son discours, l'élu a également rappelé à l'assemblée les nouveaux logements dans les futurs appartements "confortables et adaptés aux seniors" et qui seront réservés en priorité aux personnes âgées de Nanteuil.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="32939,32947,32958,32952,32934,32935,32937,32938,32936,32940,32941,32942,32943,32945,32946,32948,32949,32951,32953,32954,32950,32955,32956,32957,32960,32962,32959,32963,32964,32965,32966,32967,32968,32969,32970,32971,32972,32973,32974,32975,32976,32977"]

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Le mensuel n°26 : les solutions des jeux

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.