Saint-Soupplets ► Jardins de Chaumont : le programme immobilier séduit les habitants

Les Jardins de Chaumont, programme immobilier développé par Nexity, a séduit les habitants de Saint-Soupplets lors de sa présentation, jeudi 22 septembre. Ils ont fait connaissance avec la future réalisation à l'occasion de la réunion publique proposée par la mairie.

Les Jardins de Chaumont ont bien plu aux Sulpiciens, même si quelques-uns ont émis des réserves quant aux conséquences de la réalisation. Charles Toulat, directeur Domaines chez Nexity, a raconté la future réalisation des trente-deux maisons individuelles en accession à la propriété et des quatre-vingt appartements dans la résidence en locatif. Après-demain, Jeudi 29 septembre, le programme sera ouvert à la vente. Une semaine de "pré-vente" était ouverte en avant-première aux Sulpiciens, dès le lendemain de la réunion.

Le maire, Stéphane Devauchelle a répondu aux questions tant des plus critiques que des plus intéressés venus s'informer à l'espace Claude-Maurice.

"Nous sommes venus pour savoir comment va évoluer notre village" commentent Marie-France et Dominique, Sulpiciens de toujours.

Evelyne et Bernard aussi comptaient "en savoir un peu plus à la réunion publique, même s'ils n'envisageaient pas d'acheter".

Les inquiets étaient clairsemés dans la salle mais attendaient les explications du maire. Aux yeux des plus réticents, la dépense d'un programme immobilier n'était pas nécessaire et surtout risquait d'engendrer des coûts supplémentaires de structures comme pour l'agrandissement des écoles. De nombreuses questions ont tourné autour du même sujet : "Y aura-t-il assez de place dans les écoles avec un apport d'environ 300 à 400 nouveaux arrivants ?"

Le maire a rassuré les inquiets : "Tout a été prévu. Saint-Soupplets n'est pas au maximum de ses capacités, c'est à dire qu'actuellement nous n'utilisons pas nos structures à 100 %. Donc, nous avons largement de quoi accueillir davantage d'habitants. Cependant nous avons déjà prévu d'agrandir la restauration scolaire. Vous imaginez bien qu'on ne conçoit pas un programme comme celui-ci sans prévoir les structures". 

1,3 M€ et un contrat régional territorial
Il a également souligné que la mairie avait négocié avec le promoteur un apport financier à hauteur de 1,3 M€ : "L'argent que va donner Nexity permettra de financer des équipements sportifs, l'agrandissement de la restauration scolaire, la création d'un nouveau foyer du temps libre, un deuxième terrain de tennis couvert..."

La convention financière entre Saint-Soupplets et Nexity viendra en complément du contrat régional territorial (CRT) qui va être signé sous peu avec la Région Ile-de-France. Celui-ci permettra à la commune d'obtenir des subventions pour ses diverses réalisations. "On espère 30 à 40 % de subventions pour les projets" précise Stéphane Devauchelle.

Jeudi, les pré-rendez-vous avec Nexity sont allés bon train. Des Sulpiciens "se voyaient déjà" dans les nouvelles habitations ou pensaient réserver pour leurs enfants.

Les prix
Des fourchettes de prix ont été indiquées par le promoteur. Pour un appartement de deux pièces, il faudra compter de 120 000 € à 125 000 ; pour un trois pièces en duplex, de 178 000 € à 180 000 ; pour une maison de trois chambres, soit environ 80 m2, de 227 000 € à un peu moins de 240 000 ; pour quatre chambres, de 272 000 € à un peu plus de 310 000.

Quant au locatif, les candidats s'inscriront en mairie. Celle-ci a négocié la priorité sur les logements pour les habitants de la commune, à hauteur de 70 %.

"Nous avons encore le temps pour les inscriptions. Rien n'est encore construit" stipule le maire. En effet, le chantier qui démarrera prochainement ne sera terminé que dans le dernier trimestre 2018.

Les Jardins de Chaumont

[gallery type="slideshow" size="large" ids="31470,31473,31476,31485,31484,31483,31481,31478,31482,31475,31474,31471"]

 

Publié dans Vie locale

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.