Claye-Souilly ► Cyclo Lila : 401 coureurs au départ

Cyclo Lila : La mobilisation pour la randonnée de l’association clayoise, Un exploit pour Lila, n’a pas faibli. 401 cyclistes ont pris le départ, à Claye-Souilly, dimanche 25 septembre, place du Marché.

Tous motivés, les participants étaient aussi nombreux que l'année dernière pour la Cyclo Lila. Même la météo ne les a pas découragés. Soixante-trois cyclistes ont fait la boucle de 150 km, trente-trois celle de 95 km, cent trente-cinq les 40 km et cent soixante-dix les 25 km. Parmi ces derniers, sept enfants ont participé en vélo-fauteuil. Avant le départ, Arnaud Connan, président de l’association, a rappelé les consignes sur la sécurité : « Mettez vos casques, soyez prudents car la route n’est pas fermée et vous êtes nombreux. C’est une randonnée, faites-vous plaisir ! » Il a ajouté que l’important n’était pas de gagner et que tous seraient récompensés.
 Le vélo pour les sensations
Venue de Meaux, Laetitia courait pour la première fois en vélo-fauteuil avec sa fille, Assia, 5 ans et demi, victime d’un lourd handicap mental et moteur. « Assia souffre d’un virus que j’ai attrapé pendant la grossesse et qui a causé un poly-handicap. Elle aime beaucoup le vélo car cela lui donne des sensations qu’elle n’a pas en temps normal » explique sa maman. « C’est Un exploit pour Lila qui nous a aidés à obtenir le vélo-fauteuil. J’ai rencontré Valérie Bruerre qui présentait l’association dans le cadre d’une journée organisée au centre de ma fille, à Meaux » poursuit Laetitia.
Pédaler pour la bonne cause
« J’ai été informée grâce à la mère de ma meilleure amie qui a aidé à la préparation de la randonnée. J’y suis d’autant plus sensible que je suis engagée dans l’humanitaire » confie Isabelle, 20 ans, venue de Villepinte (Seine-Saint-Denis) pour accomplir la boucle de 25 km.

L’an dernier, Florentin, 17 ans, Clayois, avait couvert 40 km avec son frère, Benjamin, 15 ans. Ils participeront cette fois au parcours de 25 km avec leur copain, Thibault, 17 ans. « C’est ma première participation. Benjamin m’a envoyé un SMS pour me prévenir. D’habitude, chaque dimanche, je fais 30 km avec des amis, mais là, je me suis dit que c’était bien de participer à une bonne cause ». Parmi les cyclistes figuraient le maire, Yves Albarello, son épouse, ainsi que Jean-Luc Servières, le premier adjoint.

Trente-cinq bénévoles à pied d’œuvre
« Afin de sécuriser les parcours, nous avons trente-cinq bénévoles mobilisés. Il y a quatre ravitaillements, cela veut dire que l’on en a deux à Saint-Augustin, dans le sud du 77, deux autres à Boitron, deux à Tancrou et deux à Trilbardou pour les petites boucles » indique Valérie Bruerre. Elle a piloté la Cyclo Lila qui a bénéficié du soutien de la municipalité et de huit sponsors.

« La participation a été, cette année encore, vraiment exceptionnelle. Le but de la cyclo-Lila est de recueillir des fonds pour financer nos actions coup de pouce aux familles et l’acquisition de matériel. Il faut savoir qu’un vélo-fauteuil coûte 6 300 euros, une joëlette entre 3 400 et 3 800 euros, selon la version twin ou simple, et 3 000 euros pour un hippocampe » explique Arnaud.

Avec les 90 adhérents de son association, il mène un combat de longue haleine pour aider les enfants malades et favoriser leur intégration parmi les valides.

www.unexploitpourlila.fr

[gallery size="large" type="slideshow" ids="31390,31391,31383,31393,31392,31389,31388,31387,31386,31385,31396,31395,31394,31397,31382"]

 

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.