×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563
Imprimer cette page

Dammartin-en-Goële ► De nouvelles associations au forum

Le gymnase Jesse-Owens a accueilli le forum des associations, samedi 3 septembre, à Dammartin-en-Goële. 50 associations, parmi lesquelles figuraient de toutes nouvelles, ont tenu leur stand.

Des majorettes
Les Goëlettes, le nouveau club de majodanse dammartinois, a ouvert ses inscriptions pour la première fois, dirigé par une ex-majorette, Francine Schaafs, qui s'exclame : « 18 ans dans les jambes, Monsieur ! L’association, on la prépare depuis novembre 2015. Je suis passionnée par l’univers du spectacle : je participe au spectacle historique de Meaux cette année. Parmi les quatre monitrices du club, une coach travaille au parc Disney ! »

La bénévole, particulièrement engagée, décrit la vie des Goëlettes : « 20 minutes d’entraînement sportif, 30 minutes de marche au pas, du mouvement de bâton et enfin de la chorégraphie ». Le club est ouvert aux garçons et aux filles de 6 à 25 ans et se destine à animer défilés et festivals.

Twirling bâton
Au nouveau club de la Twirl Académie, Hélène Schlupp, la vice-présidente, déclare : « En une matinée, nous avons déjà trente-huit inscrits, et ce n’est pas fini ! »

Entourée de ses jeunes élèves - certaines viennent même d’Othis - elle a partagé sa joie : « Nous pourrons former des équipes de six et participer à des concours, des championnats nationaux. Le twirling bâton, c’est un montage de chorégraphies en individuel, en duo ou en équipe. C’est un mélange de danse, de gymnastique avec le maniement du bâton ».

Danse
Créé en 2015, le jeune club Transcen’danse a dédoublé ses cours : « L’an dernier, nous avions 180 élèves de 4 à 60 ans. On espère atteindre les 200 inscrits cette année. On a prévu 5 heures de cours supplémentaires. On a eu deux élèves qui ont gagné l’or au concours européen de modern jazz » explique Marie Rousselet, chargée de la communication. Transcen’danse donne des cours de modern jazz, de classique et de zumba.

Audrey Gallin, la présidente, a tout de même un regret : « Malheureusement, nous avons une petite salle. Aujourd’hui, il y a beaucoup d’associations pour peu d’infrastructures ».

Des livres
Livr’échange de Longperrier faisait aussi partie des nouveaux clubs. Anne Daviet, l’une des membres, veut faire partager la joie de lire avec le plus grand nombre : « Il n’y a pas besoin d’inscription ! Les membres du club déposent un livre et en choisissent un en échange, se réunissent le lundi soir ou le samedi matin.  Il y a aussi des animations pour les enfants, avec Gilbert par exemple qui lit des contes… »

Bien sûr, des clubs plus traditionnels étaient également là, comme le club d’athlétisme, olympique régional dammartinois (CORD) qui a fêté ses 35 ans. La journée a été ponctuée de démonstrations et le soir à 19 heures, Michel Dutruge, le maire de la ville, a remis des prix aux sportifs et aux bénévoles de la vie associative (Voir notre article).

[gallery type="slideshow" size="large" ids="30393,30392,30389,30391,30386,30385,30383,30382,30381,30379"]

Publié dansVie locale