Dammartin-en-Goële ► Un essaim de 10 000 abeilles découvert dans un jardin

Un essaim d'abeilles particulièrement imposant a été découvert dans un jardin de Dammartin-en-Goële. Il abritait pas moins de 10 000 abeilles et a été récupéré par un apiculteur de la région.

François Venne, conseiller municipal de la ville, n'en revenait pas de ce qu'il a découvert dans son jardin, rue Guy Lesould, vendredi 19 août. En soulevant les feuilles d'un arbuste, il a déniché un essaim d'abeilles. Les butineuses s'étaient logées sous le feuillage d'un laurier, vraisemblablement depuis le début de la belle saison. Comme quoi le jardin était un véritable havre de tranquillité.

"J'ai voulu nettoyer un peu mon jardin et passer la débroussailleuse. Avant de le faire, j'ai voulu voir l'état de la végétation et en arrivant dans le coin, j'ai croisé une abeille, puis deux, puis dix et de plus en plus. Je me suis éloigné, me disant qu'il y avait quelque chose. J'ai pensé tout de suite à un essaim. J'ai appelé les pompiers mais ils m'ont dit que ces cas n'étaient plus de leur ressort. Alors j'ai cherché un apiculteur sur les pages jaunes et j'ai appelé José Lourenço à Villeparisis. Il est venu aussitôt".

D'après l'apiculteur, l'essaim est particulièrement gros et contiendrait approximativement 10 000 abeilles.

Déménagement nocturne
Le jour même, le professionnel a délicatement placé l'essaim dans la ruche provisoire qu'il avait apportée. Il a ensuite laissé celle-ci quelques jours, le temps pour toutes les abeilles qui s'étaient absentées de retrouver leurs congénères et de ne pas manquer à l'appel. Mardi dernier, le 23 août, tout le monde avait déménagé dans la camionnette de José qui avait pris soin d'effectuer le transfert le soir, de manière à emporter les abeilles rassemblées et endormies. Elles trouveront leurs marques dans une belle et grande ruche confortable, chez leur nouveau propriétaire.

Déjà la veille, deux essaims avaient été découverts à Dammartin, aux Vergers de la Tuilerie.

Cette année, les récoltes de miel ne se profilent pas sous les meilleurs auspices. Il paraîtrait même qu'elles avoisineraient 50 % de moins que les années précédentes. Les rendements pourraient n'être liés qu'à une météo plutôt capricieuse, les populations d'abeilles elles-même semblant s'afficher à la hausse.

Ainsi il se pourraient que les abeilles recouvrent la santé, tandis que ces dernières années leur population avait une forte et inquiétante tendance à décroître. Une bonne nouvelle !

[gallery type="slideshow" size="large" ids="29772,29770,29771"]

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°41 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top