Meaux ► Le jumelage prévoit un rapprochement avec Québec

Le comité de jumelage meldois envisage un rapprochement avec la ville de Québec. Le projet a été annoncé au Caf'conf (Café conférence) qui s'est déroulé jeudi 23 juin.

L'événement a eu lieu à la Brasserie du Luxembourg et était animé par Bruno Cadoret, l'auteur du livre intitulé "De la Brie à la Nouvelle­ France , l'émigration en Amérique française de 1634 à 1763"  - Editions Fiacre - (Voir notre article ici).

Ainsi Bruno Cadoret a retracé le chemin "des Briards, volontaires pour un départ qui n'était pas sans risque et probablement sans retour"... "Que cherchaient ils ? Leur projet était ­il à la hauteur de leur volonté ?"

"En s'appuyant sur des archives, en identifiant personnages isolés ou familles entières, Bruno nous a fait revivre leurs formidables expéditions, leurs difficultés parfois à vivre dans un pays qu'ils ne connaissaient pas. Aujourd'hui, les descendants de certaines familles parties chercher fortune outre-Atlantique reviennent à Meaux le temps d'un voyage, d'une rencontre, comme la famille Charron-­Ducharme, installée au Québec, à Saint-Jean-sur-Richelieu" indique le président du comité, Laurent Guillaume.

Sous son impulsion, un pacte d'amitié devrait être scellé prochainement entre la ville de Meaux et celle de Québec. "Ce sera un premier pas vers un jumelage" a encore confié le président.

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°27 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.