×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 580

Montévrain ► La ville se dote d’un relais d’assistantes maternelles

Un relais d'assistantes maternelles (RAM) est un lieu d’information, de rencontre et d’échange au service des parents, assistantes maternelles et professionnels de la petite enfance. A Montévrain, sa réalisation a été confiée à la SEMM (Société d’économie mixte de Montévrain) dans le quartier des Binâches. Il devrait ouvrir fin 2016.

L’importance du cadre
Christian Robache n’était pas peu fier, vendredi 3 juin, de présenter l’opération du futur relais d’assistantes maternelles à un groupe d’élus. Les travaux ayant débuté en février, ce n’était ni la pose de la première pierre ni l’inauguration. « Afin d’anticiper les besoins à venir et dans la perspective de la construction de nouvelles résidences, nous nous sommes engagés à créer ce RAM sur la Zac des Binâches, proche du centre-ville » explique le maire. « L’esprit était de faire une sorte de pavillon pour rester dans ce contexte résidentiel et pavillonnaireC’était aussi d’occuper un terrain qui, à une époque, était convoité par les gens du voyage » poursuit l’élu.
Une population jeune
Sur les 9 200 habitants que compte la commune, 80 % ont moins de 35 ans et un enfant minimum. En 2015, la Ville a enregistré 130 naissances. « Montévrain est en déficit sur la structure petite enfance. On le voit bien dans les commissions où l’on a 10 fois plus de demandes que de places en crèches. En revanche, on oublie souvent qu’il existe un formidable réseau d’assistantes maternelles sur la commune » ajoute le maire. Le PLU (Plan local d’urbanisme) a été modifié pour permettre au terrain, non constructible à l’origine, d’accueillir un équipement d’intérêt collectif.
Fonctionnement à temps plein
D’une surface de 185 m² et d’une capacité de 12 places, le local est de plain-pied. Il comprendra trois parties : un espace pour le personnel (bureau, sanitaire PMR, cuisine, buanderie), un espace pour accueillir les parents et un autre pour les enfants (salle de jeux et ateliers d’éveil, sanitaires et salle de repos). Le projet intègre également des espaces extérieurs, des aires de stationnement pour les parents et le personnel (4 places dont 1 PMR), un abri pour les vélos et un parc de jeux extérieurs.

Le coût, entièrement pris en charge par la SEMM, se chiffre à 450 000 euros pour la structure et devrait avoisiner 600 000 euros TTC avec les à-côtés. « Pendant les ateliers, le RAM pourra accueillir 12 enfants, âgés de 2 mois et demi jusqu’à 3 ans et demiLa structure fonctionnera à temps plein. Elle recevra les assistantes maternelles qui viendront avec les enfants qu’elles accueillent à domicile. Un jardin clôturé et sécurisé d’environ 400 m² est prévu. C’est indispensable, parce que quand on se regroupe, il peut y avoir une trentaine d’assistantes maternelles avec une centaine d’enfants » précise Karine Goyez, éducatrice jeunes enfants. Elle dirigera la structure avec Corinne Leclerc, sa collègue infirmière.

Renseignements RAM

[gallery type="slideshow" size="large" ids="26058,26057,26055"]

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top