×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 587

Marne-et-Gondoire ► Nouveau record d'affluence pour le marathon

Le marathon de Marne et Gondoire a connu, dimanche 12 juin,  un nouveau record d’affluence malgré une météo versatile. Qu’importe, petits et grands ont contribué au succès de l’événement placé cette année sous le thème du cirque.

"défi personnel"
C'était la douzième fois que le marathon était proposé. Coralie, 24 ans, est venue de Bussy-Saint-Georges. Elle s’échauffe avant de prendre le départ des 42 km. « Je suis inscrite au BSGA (Bussy-Saint-Georges-Athlétisme). C’est la première fois que je participe à cette épreuve. C’est un défi personnel que je me suis lancée ». Même objectif pour Catherine, 48 ans : « Je viens de Pierre-Levée. C’est mon premier marathon en individuel. Je ne fais pas partie d’un club, c’est surtout un défi personnel ». Elle était accompagnée en VTT de Bruno, son époux, et de Michel leur ami. « On va essayer de la suivre car elle très motivée » sourit Michel.
Pour une noble cause
Plusieurs marathoniens effectuaient la course au profit d’une cause caritative, comme Jean-Luc Giraudoux, adhérent de l’association Un exploit pour Lila, qui courait avec Lucie en hippocampe (fauteuil roulant tout-terrain). « C’est son premier marathon. Elle va essayer de le terminer dans les meilleures conditions. C’est une aventure car on est dans l’inconnu total. Si Lucie réussit, on essaiera d’en faire d’autres ensemble ». L’association a été créée en 2011 avec pour but de venir en aide aux enfants porteurs de handicap ou malades.

De son côté, le comité directeur du marathon de Marne-et-Gondoire a reversé un euro sur chaque inscription pour soutenir une association similaire, Pas à pas avec Sacha, un garçon de 4 ans atteint d’une maladie génétique rare l'empêchant de parler et marcher.

Une épreuve originale
« Nous avons 309 inscrits en individuel, plus 135 équipes soit 581 coureurs, on frise donc le millier de participants. C’est un beau record pour ce marathon vert et original puisqu’il traverse les dix-huit communes du territoire. Les élus sont impliqués. Ils participent à l’organisation, tiennent les stands de ravitaillement, signalent le parcours aux coureurs ; ce sont des bénévoles parmi les 300 bénévoles mobilisés » précise Thomas Umiastowski, directeur de la communication à Marne-et-Gondoire. Michel Bach est à l’origine du marathon en 2005. « A l’époque, j’étais président du club de Lagny. Pourquoi ne pas créer un marathon de mairie en mairie ? J’ai soumis le projet à Michel Chartier [NDLR : président de Marne-et-Gondoire de 2002 au 30 septembre 2015, date de son décès] qui l’a approuvé avec enthousiasme car c’était fédérateur. Tout repose sur la communauté de communes et sur les communes concernées. Ce n’est pas seulement un marathon, avec ses 42 km et ses 500 mètres de dénivelé, c’est aussi et surtout la fête dans le parc exceptionnel de Rentilly » souligne Michel. Âgé de 70 ans, même pas essoufflé, il revenait au parc après avoir lancé le relais des élus à Gouvernes et Saint-Thibault-des-Vignes.
Les enfants toujours partants
La course des enfants a été un autre temps fort de la matinée. Motivé, Pablo, 10 ans, se présente avec son dossard sous la grande arche du départ. « Je viens de Neuilly-Plaisance. Je fais déjà du cross à l’école. C’est la première fois que je viens ici et j’espère gagner ». Trois parcours étaient proposés aux jeunes athlètes selon leurs catégories d’âges : 900, 1 600 et 2 500 mètres. Encouragés par leurs familles et amis, tous ont vraiment eu à cœur d'aller jusqu'au bout de l’épreuve.
Pour ceux qui en redemandent
Les quatre heures de Montévrain, course à pied relais ou solo, se déroulera dimanche 28 août à 9 heures. Un circuit 100 % nature sur une distance de 2 km. L’épreuve est ouverte à tous. Une équipe se compose de quatre coureurs maximum.

Renseignement : http:/m.v.e.free.fr ou 06 72 45 10 07.

Résultats
Marathon hommes 

-         Manuel Destremon - 2 h 51.13

-         Cyril Hamelin (USO Chelles) - 2 h 52.22

-         Jérôme Hagueenin (Livry) - 3 h 00.07

-         William Hill (Saint-Pathus) - 3 h 00.36

-         Hervé Jutier - 3 h 07.23

 

Marathon femmes 

-         Ludivine Cottais (Montrouge) - 3 h 28.56

-         Katell Corne - 3 h 29.58

-         Magaly Da Silva - 3 h 40.53

-         Véronique Lods - 3 h 47.15

-         Pénélope Kavaliaukas - 3 h 52.44

[gallery type="slideshow" size="large" ids="26611,26609,26608,26607,26606,26605,26604,26603,26602,26601,26600,26599,26598,26597,26596,26594,26593,26592,26610"]

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

La newsletter : s'abonner

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°42 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top