Meaux ► Les futurs soldats ont signé avec l'armée de terre

Les futurs soldats se sont engagés dans l'armée de terre. Ils étaient vingt à signer leur contrat définitif, mardi 1er mars, à la mairie de Meaux.

Les vingt jeunes gens, filles et garçons, se sont inscrits au Cirfa de Meaux. Afin de marquer le caractère important et solennel que revêt l'engagement, tous sont venus signer leur contrat définitif dans les salons d'honneur de l'hôtel de ville.

L'événement était placé sous l'autorité de l'adjudant-chef Fabrice Girard, du Cirfa (Centre d'information et de recrutement des forces armées) de Meaux, et de la municipalité représentée par la conseillère municipale, Colette Jacquet, déléguée aux Affaires générales et aux Cérémonies patriotiques, également conseiller Défense.

Ainsi, mardi, les vingt ont rejoint l'armée de terre. Ils portaient avec eux leur sac de voyage puisqu'aussitôt après la cérémonie, ils prenaient le train en gare de Meaux pour rejoindre les unités auxquelles ils étaient affectés. D'habitude, ils sont tout juste une dizaine à s'engager chaque mois via le Cirfa de Meaux.

"Servir la France"
Déterminées, les mains n'ont pas tremblé au-dessus du dossier à griffer. Si quelques rares ont pris le parti de s'engager faute d'un métier dans le civil, d'autres, la majorité, ont clairement fait le choix de servir leur pays.

"Ce qui m'a poussé à m'engager ce sont les derniers événements avec les attentats. Il faut qu'on se mobilise pour soutenir la France et prendre le relais de ceux qui ont déjà donné" déclare, droit dans les yeux, Benjamin, venu de Montreuil-aux-Lions dans l'Aisne et qui a signé pour cinq ans dans l'artillerie*.

Les futurs soldats venaient de Meaux et ses environs. Ils ont franchi les premières étapes et particulièrement les tests sportifs et devront en passer d'autres en arrivant sur leur lieu d'affectation dans différents endroits de l'héxagone.

"On distingue rapidement ceux qui s'adapteront rapidement. Les sportifs sont souvent avantagés. Ils ont le goût de l'effort et une personnalité volontaire. Cependant, ils peuvent tous réussir dans l'armée" indique Fabrice Girard.

Les salons d'honneur de la mairie étaient bien remplis car nombre des jeunes étaient accompagnés d'un parent, ou parfois de toute leur famille.

Si les mères avaient un peu la larme à l'œil et le cœur serré, les pères n'en menaient pas large non plus de voir partir leur enfant pour l'armée.

"Nous avons six enfants et c'est notre troisième fils qui part à l'armée. C'est toujours dur de les voir partir. Nous avons pris nos habitudes et même si nous avons déménagé dans l'Aisne, notre petit dernier est quand même passé par le Cirfa de Meaux. Ça allait de soi" confient un père et une mère, anciens habitants de la Ferté-sous-Jouarre.

Les multitudes de smartphones et tablettes ont immortalisé l'instant de signatures.

La veille, lundi 29 février, c'est la marine qui a fait signer les contrats des nouveaux engagés.

En Seine-et-Marne, l'armée a recruté 452 jeunes en 2015. 185 ont signé à Meaux.

Le Cirfa
Le Cirfa, centre de recrutement pour les trois armées (terre, air, mer), est le point de rencontre entre les candidats et des militaires spécialistes du recrutement. Le pôle d'information et d'engagement est destiné à aider dans la construction du projet professionnel au sein de l'institution.

L’armée de terre, 5e recruteur de France, est engagée dans la bataille pour l’emploi au niveau des jeunes.

Avec plus de 14 000 postes à pourvoir en 2016, les offres d’emploi proposées par l’armée de terre constituent une véritable opportunité pour les jeunes du bassin nord Seine-et-Marne.

Le recrutement se fait sur un seul métier, celui de soldat, qui s’exerce au travers de 300 emplois divers.

En recrutant des jeunes, de niveau 3e à BAC +5, l’armée de terre offre à chacun une expérience hors du commun et des parcours professionnels valorisants.

Plus d'infos sur le Cirfa de Meaux ici

*Artillerie

[gallery type="slideshow" size="large" ids="20555,20556,20554,20557,20559,20560,20562,20561,20568,20563,20564,20565,20567,20569,20566,20570,20571,20545,20546,20549,20572"]

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°28 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.