Crécy-la-Chapelle ► Vincent Peillon, candidat à la primaire, rend visite aux gendarmes

sietrem-banniere-verre

Vincent Peillon (PS), eurodéputé et candidat à la primaire de la gauche, a rendu hommage aux gendarmes des zones rurales. Il a choisi de venir à Crécy-la-Chapelle, jeudi 22 décembre, après l'attentat meurtrier à Berlin, en Allemagne, lundi.

La visite a été décidée sur les chapeaux de roues et c'est Crécy qui a symbolisé pour Vincent Peillon les gendarmes en zone rurale. Accompagné du député Eduardo Rihan-Cypel, chargé des questions de défense pour la campagne du candidat, Vincent Peillon a rencontré le capitaine Lacombe qui commande la compagnie de Coulommiers dont dépend Crécy.

La visite s'est déroulée sous haute sécurité. Il s'en est même fallu de peu pour que l'attachée de presse de l'eurodéputé ne puisse entrer dans la brigade. Finalement, elle a réussi à persuader les gendarmes qu'elle était collaboratrice directe de Vincent Peillon. Les mesures appliquées cadraient avec les promesses du candidat.

« Ma préoccupation c’est la sécurité de tous les Français. Ici en banlieue, il y a de la petite délinquance, des agressions. Il faut se donner les moyens » a déclaré l'ancien ministre de l'Education qui défend l'idée d'un fonds européen pour la sécurité. "Il s'est entretenu pendant une bonne heure au sujet de problèmes récurrents, comme les cambriolages, l'occupation illégale de terrains par des gens du voyage, les incivilités quotidiennes, les trafics en tous genres et plus particulièrement de stupéfiants et enfin les problèmes avec la chaîne pénale" a expliqué le député seine-et-marnais, Eduardo Rihan-Cypel.

Les gendarmes de Crécy ne se sont cependant pas plaints et ont affirmé se trouver plutôt "mieux lotis" qu'ailleurs, même si le panel de missions des militaires territoriaux est à l'évidence particulièrement étendu, de la petite délinquance à la plus importante. Concernant cette dernière, un nouveau dispositif a également été présenté au candidat. "Il s'agit d'unités baptisées PSIG-Sabre créées au printemps. A Coulommiers, la Sabre est installée depuis août. Les gendarmes sont dotés d'un équipement amélioré, comme des fusils d'assaut HK G36 du même type que ceux du Raid. Les effectifs doivent pouvoir être déployés rapidement en cas d'attaque terroriste, avant l'arrivée des unités d'élite" précise encore Eduardo Rihan-Cypel.

A la sortie de la visite, Vincent Peillon a déclaré : "Les gendarmes et policiers de la commune de Crécy-La-Chapelle m'ont fait part ce matin de leur engagement quotidien au service de la France pour garantir la sécurité des populations et du territoire. Je tiens à leur rendre hommage et à saluer leur courage. Dans un monde instable, il est nécessaire de penser la sécurité non seulement en France, mais surtout à l'échelle européenne, sur la base d'un axe franco-allemand fort. Elu président de la République, ce sera ma priorité".

Jeudi, le candidat à la primaire était aussi accompagné de Roseline Sarkissian (PS), conseillère régionale d'Ile-de-France.

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°41 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top