Courtry ► Des actions pour la jeunesse sans augmentation d'impôts

Jeunesse : "Les investissements prévus en faveur des jeunes seront maintenus sans augmentation d'impôts". C'est ce qu'a annoncé le maire de Courtry, Xavier Vanderbise, lors du débat sur les orientations budgétaires.

Les jeunes Courtrysiens du Teen-Club (ex Club-co), peuvent désormais se réunir dans une salle de l'espace Jacobsen. Ils pourront y exercer de nombreuses activités, accompagnés de leurs animateurs. Une soirée Danse-Sport-Echange, dans laquelle les jeunes adhérents auront l'occasion de s'initier à la salsa, au hip-hop ou pratiquer du football, se tiendra lundi 11 avril, de 19 heures à 22 h 30. De plus, ils auront la possibilité de profiter d'un séjour à Saint-Dié-dès-Vosges, du 6 au 13 juillet prochain. "J'ai voulu totalement revoir les séjours d'été en proposant des activités adaptées aux enfants qui seront regroupés par classe d'âge. Les inscriptions sont d'ores et déjà ouvertes et les candidatures seront examinées par une commission d'attribution" précise le maire.
Investissements dans les écoles
La majorité municipale a également décidé de faire effectuer des travaux dans les écoles de la ville. Ainsi, le préau de l'école Lefèvre sera réaménagé pour un montant de 82 000 euros. Deux classes seront entièrement refaites et deux autres repeintes. Quant à l'école Georges-Brassens, les toilettes des filles et le plateau d'évolution seront remis à neuf. Pour l'école Jacques-Brel, les élus ont décidé de remplacer les stores occultants et la façade aura droit à un ravalement côté cour. De plus, l'éclairage public sera amélioré.

En fin d'année, les élèves de CM2 recevront un accès illimité à la version numérique du Robert Collège qui comporte un dictionnaire illustré ainsi qu'un dictionnaire Français-Anglais. "Ils auront accès à des contenus interactifs et à des vidéos encyclopédiques complémentaires des cours qu'ils suivront au collège" déclare Nathalie Karajabarlian, l'adjointe au maire chargée de la jeunesse, qui pilote le projet.

Collège Maria-Callas :

les classes bilangues maintenues

Xavier Vanderbise a également obtenu le maintien des classes bilangues au collège Maria-Callas pour la rentrée 2016. C'est ce qu'il a annoncé, mardi 16 février, lors du débat sur le budget de la ville. L'affaire n'était pas gagnée d'avance, étant donné la réforme nationale du collège qui annonçait la suppression totale des classes bilangues, soupçonnées "d'élitisme" par le gouvernement. Courtry fera partie des 70 % de sections bilangues qui seront maintenues à la rentrée, même si, comme l'avancent les syndicats d'enseignants, il existe "de très fortes disparités d'un rectorat à l'autre".

Et parce que le confort est également un point important pour pouvoir suivre une scolarité dans de bonnes conditions, l'établissement Maria-Callas se dotera d'un préau et de nouvelles toilettes.

La crèche accueillera davantage d'enfants
Les services départementaux ont donné leur agrément afin d'augmenter le nombre de places dans la crèche La Barbotte. Trente-cinq enfants y seront accueillis contre 31 avant travaux. "La demande continuera à dépasser l'offre. Cependant, plusieurs familles supplémentaires trouveront une réponse de système de garde d'enfants" annonce Danielle Aillot, l'élue chargée de la petite enfance.
La gestion des finances de Courtry en 2015
L'épargne nette, qui s'élève à 681 567 €, a permis de dégager un autofinancement qui autorisera les investissements malgré la baisse des dotations de l'Etat.

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°28 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.