Saint-Pathus ► 50 ans d’objets de la vie quotidienne en exposition

L'exposition "50 ans d'objets" de la vie quotidienne est installée à la mairie et durera jusqu'au 21 février.

C’est sur une idée originale de Laurence Lecureur, adjointe au maire et déléguée au personnel et à la culture, que se déroule du 6 au 21 février, à la mairie, l’exposition « 50 ans d’objets » de la vie quotidienne.

Grâce à cette rétrospective, les jeunes peuvent découvrir des objets du siècle dernier comme le Minitel, l’ancêtre d’Internet, ou encore des jouets des années 50 ! Ainsi, durant toute la semaine, sur plusieurs matinées, les élèves Saint Pathusiens sont venus découvrir les curiosités et ont répondu à des questionnaires. L’après-midi, le salon était ouvert au public. Les plus anciens ont  retrouvé une multitude d’objets qui pour certains ont marqué leur enfance. Les passionnés de « rétrogaming » ont été invités à jouer avec les premières consoles comme la première PlayStation, la Nintendo 64 et la Megadrive de Sega. Philippe Barret et Olivier Robert, tous deux conseillers municipaux, ont accueillis les familles avec des guides retraçant les décennies de 1950 à 1990, polycopiés avec un pastiche de la Une du magazine « Podium » : « Il y a un véritable engouement autour de l’exposition. L’investissement des habitants de Saint-Pathus a été tellement grand qu’on ne pouvait pas mettre tous les objets ! Il nous restait trois sacs d’objets qu’il a fallu rendre ».  Des vitrines sont consacrées au monde de la photographie et de la vidéo, de la cuisine, de la cosmétique, des jeux anciens… Chacune représente un voyage dans le temps et raconte une histoire. Des anecdotes originales illustrent les machines, comme celle du Minitel, confondu avec le coffre de la boutique volé par des jeunes ! (http://www.franceinfo.fr/emission/france-info-numerique/2015-2016/et-les-braqueurs-repartirent-avec-un-minitel-28-01-2016-21-17). Différents reportages, publicités et archives de l’INA sont projetés : l’évolution des objets provoque sourires et étonnements. Enfin, le prêt de l’exposition « Des machines et des hommes » des archives départementales de Seine-et-Marne complète la visite et aide à comprendre notre patrimoine. Au programme : l’industrialisation du département de la fin du XVIIIe au milieu du XXe siècle.

L’exposition brille par la diversité des objets présentés, d’une splendide horloge Pendastrava de 1930 à l’Apple II Europlus de 1979, « premier ordinateur personnel produit à grande échelle ». Pour clôturer l’exposition, samedi 20 et dimanche 21 février, des voitures anciennes seront garées devant la mairie. Une visite à ne pas manquer et à partager entre générations, pour un public assoiffé de redécouvrir les inventions et les objets cultes qui ont marqué le temps…

[gallery type="slideshow" size="large" ids="19583,19582,19601,19600,19599,19581,19598,19597,19596,19594,19593,19592,19590,19588,19579,19587,19586,19585,19584,19591"]

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°27 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.