Meaux ► D'où assister à la démolition des deux tours

Les deux tours, Auvergne et Artois,  dans le quartier de Beauval à Meaux, vont être démolies dimanche. Un foudroyage intégral. D'où pourrez-vous assister à l'événement ?

On n'est pas dans un des opus du Seigneur des anneaux, comme dans "Les Deux Tours", ni dans La Guerre des mondes. Pourtant il s'agit de deux tours, les tripodes de Beauval, Auvergne et Artois, qui vont être détruites dimanche 22 novembre.

Les explosions auront lieu à 13 heures. Les habitants alentours auront été évacués.

L'opération sera spectaculaire : ce sera la première démolition de deux tripodes en simultané dans le quartier. D'autres démolitions ont eu lieu précédemment mais ne concernaient qu'un seul immeuble.

Pour assister à la scène de près (pas trop quand même, il y aura des barrières), il est conseillé de venir se stationner sur le parking du centre commercial Colbert. N'arrivez pas trop tard, le nombre de places risque d'être insuffisant. Il faudra alors se rabattre sur les alentours (jeu de mot !)

  Trois points d'observation

Pour assister à la démolition, les Meldois et les autres sont invités à se regrouper sur l’un des trois points d’observation suivants :

• Point principal / à l’angle du mail des Allobroges et de la rue d’Alembert

• Point 2 / à l’angle de l’avenue Jean-Bouvin et du boulevard du Chevalier Bayard

• Point 3 / avenue de la Concorde à proximité du mail des Corses.

Le plan :

Meaux, démolition, plan

Les commerces à proximité, habituellement ouverts, seront fermés. Le marché du dimanche n’aura pas lieu et aucune desserte de bus dans le périmètre de sécurité ne sera assurée de 11 à 16 heures.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="13984,13985,13986"]

Le quartier sera évacué

Près de 870 familles, soit environ 2 600 personnes, seront évacuées pendant la démolition.

Dès 8 h 30, dimanche matin, Meaux Habitat, la SAIEM et les syndics de copropriété, CAP immobilier, G.I.E.P et S.R.I, feront évacuer les logements en porte à porte. Au besoin, ils feront appel aux forces de l’ordre, comme cela est prévu dans l’arrêté municipal. Les portes des halls des immeubles seront ensuite fermées et sécurisées pour empêcher toute intrusion.

"Le périmètre de sécurité doit être bouclé pour 11 heures. Il sera entièrement barriéré par la ville de Meaux et surveillé par les forces de l’ordre" précise la municipalité.

 

Les 319 familles
issues des tours Auvergne et Artois ont été relogées majoritairement à Meaux :

• 70% dans le quartier de Beauval ;

• 22% sur la commune de Meaux, en dehors du quartier de Beauval ;

• 8% dans les communes de Crégy-lès-Meaux, Villenoy et Trilport.

 

Aujourd’hui, le quartier de Beauval est retenu parmi les sites du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) s’échelonnant de 2015 à 2025. Après Auvergne et Artois, ce sont les sept autres tripodes du quartier qui devraient être démolis sur cette période. Meaux aura alors abouti son grand renouveau urbain. "Si cette démolition et la reconstruction de logements sociaux programmés d’ici 2018 marquent la fin du premier Programme National de Rénovation Urbaine engagé en 2004, cet évènement est également l’amorce à l’indispensable poursuite du projet. Le relogement des habitants des résidences Auvergne et Artois est la plus conséquente opération de relogement réalisée par Meaux Habitat. À leur place, des constructions d’immeubles à taille humaine, avec des locaux d’activités économiques commerciales et médicales, verront le jour rapidement" indique-t-on à la mairie.

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°27 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.