Meaux ► 26 logements dans l'ancienne sous-préfecture

L'ancienne sous-préfecture de Meaux abritera dorénavant 26 logements. L'immeuble a été racheté et rénové. Bientôt, il accueillera ses nouveaux locataires. Visite des lieux en vidéo avec le maire, Jean-François Copé.

Ce  ne seront plus désormais les sous-préfets qui se succéderont dans l'ancien hôtel particulier Prévost de Longperrier, rue Martimprey, mais des locataires qui passeront par le groupe bailleur, Foncia. L'ensemble, bâtiments et jardins, a été racheté par la CIR (Compagnie immobilière de restauration), un groupe national dont le siège social est situé à Bordeaux (Gironde).

La CIR a séparé en 26 appartements, du studio au T3, la grande propriété de 1400 m2. "Tout a été acheté en 2014. Nous nous inscrivons dans la démarche de la revitalisation de centres-villes anciens. Les logements ici ont été réservés par des investisseurs et seront proposés à la location dans quelques jours" expliquait durant la visite avec le maire, vendredi 13 novembre, Jean-Noël Galvan, le directeur général du groupe.

Logements clairs, spacieux, cuisines aménagées, vue dégagée... Evidemment, le plus bel appartement reste celui du rez-de-chaussée où ont été conservés les tableaux du XIXe siècle incrustés dans des moulures avec leurs scènes de chasse ou parties de campagne. Celui-là fait 100 m2... Il est unique et ses portes-fenêtres donnent accès à la terrasse privative parquetée. Au-delà des arbustes, au fond du jardin, c'est le parking où chaque locataire trouvera sa place. L'atout est majeur quand on connaît la difficulté de stationnement dans le quartier.

On a forcément un petit pincement au cœur quand ressurgissent les souvenirs de l'ancien bâtisse, qualifiée il y a encore peu "d'administrative" : les dîners du sous-préfet dans la grande salle, le coucher des enfants dans les appartements à l'étage, les cocktails dans les jardins, les discussions dans les bureaux privés... L'hôtel particulier aura maintenant sa vie en dehors des manettes de l'Etat dans le cadre des rénovations des centres urbains.

Dans Meaux, la compagnie a déjà acquis et rénové les anciens locaux du CIC en 2013.  Le permis de construire pour la transformation d'un autre site, l'ancienne BNP, vient d'être signé et la transformation est en cours. Les travaux débuteront début 2016.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="14218,14217,14214,14216,14213,14215"]

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°27 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.