Villeparisis ► Fiscalité, sécurité, santé… Hervé Touguet dévoile sa feuille de route

Hervé Touguet a présenté ses vœux, mardi 10 janvier, au centre culturel Jacques-Prévert à Villeparisis. Devant quelque 400 personnes, dont de nombreux élus des communes voisines, le maire a annoncé ses projets.

Baisse de la fiscalité, caméras de surveillance, lutte contre la désertification médicale, équipements et voiries… le maire poursuit son programme dans un pays qui, selon lui, « a besoin de se réformer pour avancer et remettre l’économie en marche afin de permettre au plus grand nombre de retrouver un emploi ».

La baisse des dotations de l’État aux collectivités locales réduit néanmoins sa marge de manœuvre. « Pour Villeparisis, de 2013 à 2017, entre les réductions de la dotation globale de fonctionnement, de la dotation nationale de péréquation, la ville aura perdu plus de 8 millions d’euros cumulés. Le prix d’une école avec des fondations spéciales » a-t-il chiffré.

Taxe d’habitation en baisse
« Après les études financières indispensables, nous avons pu baisser le taux communal de la taxe d’habitation de près de 16 %. Selon Le Figaro, c’est la plus forte baisse d’impôt locaux enregistrée cette année en France » a rappelé le maire. La taxe d’habitation est passée à 19,50 % pour un couple sans enfant, contre 23,21 % en 2015.
Sécurité
La seconde tranche d’installation de caméras de vidéo-surveillance va être engagée. Une subvention de l’État sera sollicitée dans le cadre du fonds interministériel de prévention de la délinquance. Les travaux de réaménagement de l’ancien commissariat en future maison de la prévention et de la sécurité ont démarré. Le bâtiment devrait ouvrir cet été.
Maîtriser l’urbanisme
La révision du PLU (Plan local d’urbanisme) a été lancée.  Le maire souligne : « L’objectif prioritaire est de développer l’activité économique sur Villeparisis, mais aussi de maîtriser l’urbanisation malgré la loi et les orientations du SDRIF (schéma directeur de la région IDF) qui imposent la densification autour des gares ».

Les avenues Alexandre-Dumas et des Faisans seront refaites à neuf. L’entrée de ville, via l’avenue Jean-Jaurès, sera également réhabilitée.

Santé et environnement
La municipalité réfléchit aux moyens de lutter contre la désertification médicale, phénomène auquel la ville se trouve confrontée comme tant d’autres aujourd'hui en Seine-et-Marne. Maison de santé, médecins porteurs d’un projet de centre médical…  toutes les propositions sont recevables et l’accompagnement du Conseil départemental bienvenu.

« Parmi les nouvelles mesures applicables au 1er janvier, figure l’interdiction définitive d’utiliser des produits phytosanitaires pour le désherbage » a ajouté Hervé Touguet.

Assainissement, traitement des déchets : pour l'interco ?
Après son intégration en janvier 2016 à la Carpf (communauté d’agglomération Roissy Pays de France), la commune a constaté que des problèmes subsistaient en matière de réseaux d’assainissement et de capacité de la station d’épuration. Cette dernière collecte les eaux usées de Villeparisis, Mitry-le-Neuf et Bois-Fleuri.

Pour les déchets et le traitement des ordures ménagères, la municipalité maintient son service de collecte dans les communes « malgré les nombreuses difficultés liées au transfert de compétences ».

Morfondé, futur centre régional de foot
La ligue de football d’Ile-de-France poursuit les travaux de remise en état du domaine de Morfondé qu’elle a acquis en septembre 2015. Il deviendra un centre technique régional, un institut de formation mais aussi un espace de vie pour les clubs, les partenaires, les entreprises et les passionnés de foot en général. « Je partage l’impatience du président Jamel Sandjak à voir le campus avancer et être ainsi opérationnel » a commenté le premier élu.
Maison des sports et des associations
Son ouverture est prévue sous peu dans le parc Honoré-de-Balzac. Ouverte au public, aux associations et aux clubs sportifs, elle visera à promouvoir et faciliter la vie associative dans un lieu d'accueil unique.
Deux talents villeparisiens
Pour illustrer l'invitation à ses vœux, le maire a souhaité mettre en valeurs deux habitants qui s’investissent dans le monde associatif. Il s’agissait de Daniel Bernal, photographe, et de Gérard Cazé, également photographe et aussi auteur d’un recueil de poèmes, « A lire, à délire et à relire », récemment publié chez l’éditeur parisien Thierry Sajat.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="40057,40055,40061,40062,40059,40060"]

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Feuilleter le mensuel

Magjournal 77 - Mensuel N°25 - Avril 2020
 
 

Le mensuel n°25 : les solutions des jeux

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.