Courtry ► Helen Powles et Raluca Vulcan seront invitées d'honneur au salon du printemps

SORTIR -

La sculptrice britannique Helen Powles et l'artiste peintre roumaine Raluca Vulcan seront mises à l'honneur au salon des arts du printemps qui se tiendra à l'espace Jacobsen à Courtry, du samedi 18 au dimanche 26 février. L'événement réunira trente-sept peintres et huit sculpteurs.

Helen Powles, malgré des origines anglaises et plusieurs années de résidence en France, se considère comme une artiste européenne. L'artiste se dévoile sculptrice grâce à la découverte d'une matière : la terre. Ses œuvres tantôt classées dans le figuratif, tantôt dans l'art imaginaire et onirique, font allusion à la mythologie, au sacré et au mystère.

Ses personnages intemporels sont construits de légères feuilles de terre de grès de la Puisaye, une terre de tournage souple, détournée, puis montés sans armature autour d'un vide. Helen plie, tord, déforme, imprime les feuilles avant de cuire ses pièces lentement, jusqu'à 1 300°, et de les patiner aux ocres et aux cires d’or. Les drapés souples reflètent l’influence sur son œuvre de la statuaire des grandes cathédrales gothiques du Moyen Age. L’extrême fragilité de l’âme se sent dans les feuilles délicates qui dessinent les corps. L'émotion et l'amour se lisent dans les visages et les mains. Leur silence parle.

Raluca Vulcan, née en Roumanie, réalisait dès sa plus tendre enfance des portraits ressemblants et expressifs. Malgré cela, elle n’a reçu aucune formation artistique avant l’âge de 19 ans.

Après le bac, elle a quitté la Roumanie pour venir suivre en France les cours d’une école de publicité. Elle a ensuite débuté dans le monde du travail comme graphiste-maquettiste, avant de devenir infographiste dans le jeu vidéo. Parallèlement, pour satisfaire son besoin de dessiner, elle réalisait des croquis dans le métro, ce qui lui a permis de gagner en maîtrise d'exécution et en rapidité.

Elle s’est orientée vers le nu et le portrait, parce qu’elle veut exprimer la vie, le mouvement, l’expressivité d’un corps ou d’un visage. Elle réalise ses œuvres sur un carton fin gris, préalablement traité avec des taches d’encre diluée, pour suggérer la transparence de l’air et pour mieux mettre en relief le personnage. Le tout est ensuite marouflé sur toile.

La commissaire d'exposition Sylviane Haon a eu la lourde tâche de rechercher, trouver et sélectionner les 37 artistes peintres ainsi que les 8 sculpteurs qui seront présents lors de ce salon ainsi que les 180 oeuvres exposées.

Afin que les élèves des écoles, du collège et de l’accueil de loisirs de Courtry puissent découvrir les mondes de la peinture et de la sculpture et de l’art en général, les bénévoles de l’association Renaissance et Culture accueilleront, commenteront et expliqueront les différentes techniques existantes.

Durant la manifestation, six prix seront remis aux artistes afin de les récompenser de leur travail.

L'événement est organisé par l’association Renaissance et Culture et la ville de Courtry.

25e salon de printemps, Espace Robert Jacobsen. Entrée gratuite.

Du 18 au 26 février - Jours et horaires d’ouverture : lundi, mardi, jeudi et vendredi : de 16 à 18 heures

Mercredi et samedi : de 10 à 12 heures et de 14 à 18 heures. 

Dimanche : de 14 à 18 heures

Informations : 01 64 26 60 05/06

Publié dansVie locale

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°28 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.