Charmentray ► Henri Lenfant nommé maire honoraire

Charmentray ► Henri Lenfant nommé maire honoraire

galerieHenri Lenfant vient de recevoir la distinction de maire honoraire de Charmentray. Pendant 40 ans il  a été à la tête du village. C'est évidemment empreint d'émotion, vendredi 12 juin, qu'il a salué l'assistance toute acquise parmi laquelle figuraient des maires des communes voisines mêlés à sa famille lors de la cérémonie à la mairie. "C'est normal qu'on reconnaisse tout ce qu'il a fait pour le village ! C'est quelqu'un de vraiment bien", commentaient les invités.

Les vieux amis se sont étreints chaleureusement après les discours et la remise des cadeaux. Henri a reçu son diplôme pour sa fonction honoraire, son écharpe de maire, un buste de Marianne et... "le" tampon à son nom qu'il utilisait à la mairie. Xavier Ferreira, le maire de Charny et Jean-Claude Geniès, le maire de Gressy, lui ont également remis la médaille d'or de chacun des deux villages.

Le député Yves Albarello, maire de Claye-Souilly et Véronique Pasquier, conseillère départementale et adjointe au maire, ont assisté à la cérémonie.

Le maire, Bernard Lenfant, a rappelé l'histoire des Lenfant, maires de génération en génération, dans son allocution à la fois humoristique, tendre et informative dont voici un extrait : "... Si on remonte un peu dans le temps, on trouve quelques Lenfant qui ont occupé ces mêmes fonctions : en 1874, un Alphonse Lenfant, maire jusqu’en 1876, notre arrière-grand-père... Vous m’excuserez, je n’ai pas trouvé d’information avant 1874, pourtant j’ai cherché sur les « replay » de toutes les  chaînes, rien ! Ensuite Emile Lenfant, maire de 1896 jusqu’en 1908, notre grand-oncle !  Puis, de 1908 à 1936, Henri Lenfant... Ne vous méprenez pas, notre maire n’est pas si vieux, je parle ici de notre grand-père, qui se prénommait Alphonse mais son prénom d’usage était Henri. Lequel fit établir l’eau potable par réseau de distribution sous pression en 1935, ce qui, à l’époque, était une grande avancée par rapport à beaucoup de villages. Ensuite André Lenfant fut maire de 1938 à 1944. Il faut préciser que c’est le papa de notre maire Henri Lenfant. De 1949 à 1958, Robert Lenfant, qui était mon papa. Enfin nous arrivons à Henri Lenfant, le nôtre, élu en mars 1971 jusqu’en mai 2014. Alors doit-on parler d’atavisme ou d’un gène familial ? Personnellement je penche pour un gène récurrent mais je vous laisse juges !"

Le maire honoraire, s'adressant à la salle, a avoué au micro : "J'étais bien avec vous."

Les actions menées par Henri Lenfant

  • 1975 : constitution du (SITS) Syndicat Intercommunal de Transport Scolaire Charmentray-Précy.
  • La même année : achat d’un préfabriqué d’occasion qui a été remonté par les bénévoles de la commune et qui a fait office de salle polyvalente jusqu’en 2000.
  • 1987 : création du RPI (Regroupement pédagogique intercommunal) maternelle Charmentray-Fresnes-Précy. A l’époque la commune de Fresnes se trouvait dans la situation critique de devoir fermer sa dernière classe, il devait rester huit élèves. Le RPI maternelle a donc été créé et permis l’ouverture d’une classe à Fresnes.
  • La classe de Charmentray est devenue trop exiguë, d’où la construction d’une première école avec un préau et un logement de fonction au-dessus de l’école, en 1993.
  • Toujours en 1993, édification de la salle intercommunale avec Trilbardou et Vignely.
  • Après d’incessantes demandes, enfin en 1994, l'échangeur a été réalisé sur la RN3.
  • En 2002, construction de deux nouvelles classes, l’ancienne classe devenant une salle de motricité.
  • En 2004, l'accès de l'église a dû être interdit pour de lourds travaux de consolidation et d’entretien. L'édifice est à nouveau fonctionnel depuis 2012.
La galerie photo

[gallery type="slideshow" size="large" ids="4731,4730,4721,4720,4722,4723,4725,4726,4727,4728,4732,4733,4734,4735,4718,4736,4719,4737,4738,4739,4740"]

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.