Meilleurs apprentis de France ► L'UTEC à Emerainville remporte une médaille d'or

Ce sera la crème des cuisiniers, maîtres d'hôtel, restaurateurs et les écoles dans lesquelles ils étudient, préparent les candidats à leur futur métier. Les apprentis en restauration les plus motivés espèrent remporter les épreuves qui les séparent de la reconnaissance de l'excellence par leurs aînés : professeurs, chefs de travaux, cuisiniers, restaurateurs et grands noms de la profession. En octobre, la finale départagera les derniers et le meilleur apprenti de France sera désigné.

Avant l'ultime étape nationale, le concours au niveau départemental et régional a eu lieu début avril à Dugny (Seine-Saint-Denis), au lycée François-Rabelais.

Emmanuel Fournis, consultant, maître d’hôtel, professeur de restaurant, venu de Meaux, avait organisé l’événement avec Géraldine Combre. Ils se sont engagés dans « cette belle aventure », comme ils disent.

La tâche leur avait été confiée par Arnaud Dubois, proviseur, et Xavier Detchnique, chef des travaux.

Le jury était constitué de sommités dans la restauration : Olivier Joaquin, de La Tour d’argent à Paris, Joaquim Braz, des Frères Blancs, Didier Burke de Kyriad Prestige et Denis Courtiade, directeur du restaurant Alain Ducasse au Plaza Athénée et président de l’association Ô Service des talents de demain. Parmi eux figuraient également Philippe Draghi du Clos Saint-Nicolas (Meaux), Sébastien Dubois, traiteur événementiel, Frédéric Nigon, chef de travaux hôtellerie, adjoint au lycée du Gué-à-Tresmes et CFA Alexis Tingaud à Congis-sur-Thérouanne, Eric Appenzeller, président du concours MOF Restaurant, de Guérard.

Le CFA UTEC d’Emerainville surfe une nouvelle fois sur sa renommée de formateur : l’une de ses élèves, Adeline Santos, a été sélectionnée pour participer à la finale du concours, en octobre prochain, parmi les trois médaillés d’or.

Dix-sept candidats étaient inscrits aux épreuves.

Eric Appenzeller, MOF (Meilleur ouvrier de France), a annoncé les résultats, dans une salle comble.

Il s’agit de Arnaud Sayed (lycée François-Rabelais à Dugny), Théo Picarat (lycée Albert-de-Mun à Paris) et Adeline Santos (UTEC à Emerainville)

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="2026,2025,2024,2023,2022"]

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°33 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top