Thieux ► Les graffeurs ont joué de la bombe... de peinture

L'événement était organisé pour la première fois, dimanche 21 septembre. Gaëlle Villalba, son mari Vincent - dit Vins' - et l'équipe bénévole des 15 (quinze) Power avec le soutien financier de l'association Vivre à Thieux, ont fait venir une douzaine de graffeurs du secteur et même d'autres régions, comme le nord de la France.

Le rassemblement qui s'est déroulé chemin du Calvaire a pris l'appellation de festival Graff'a Thieux / Color Factory. Gaëlle explique : "Nous avons voulu faire se rencontrer les générations et que les moins jeunes fassent connaissance avec le graff. Nous avons proposé un atelier "casquette", un autre "peinture sur toile" avec acrylique pour les petits et bombe pour les grands, un mur éphémère en cellophane pour initier les adultes au graffiti..."

Le festival a attiré deux cents visiteurs qui ont également profité de la musique passée par un DJ et d'un point de restauration rapide.

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="10352,10351,10350,10349,10348,10347"]

La vidéo

vidéo

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°27 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.