×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Villeroy ► Le parcours Charles Péguy inauguré

La ville a commémoré l’anniversaire de la mort du lieutenant Charles Péguy, dimanche 6 septembre. De nombreuses personnalités, élus et membres de la famille Péguy, avaient fait le déplacement pour l’occasion.

Une messe a été donnée en l'honneur du lieutenant tué lors de la bataille de la Marne. Elle a été suivie de l’inauguration du parcours pédestre dédié à l’illustre écrivain, combattant de la Grande Guerre.

Daniel Froger, le maire, après une allocution émouvante au pied du panneau indicateur du parcours historique « Sur les traces de Charles Péguy », a invité l’assemblée à découvrir le trajet. « Tous les ans, nous nous retrouvons avec grand plaisir, ici, à Villeroy, et retrouvons ce lieu chargé d’histoire et aussi des amis comme Philippe Braquet, directeur du musée » indique Odile Giraud-Peguy, petite-fille de l’écrivain.

Les invités ont ensuite été conviés au monument aux morts, ainsi qu’à la grande tombe où reposent les soldats qui ont succombé dans les tranchées ou dans la plaine. Le protocole prévoyait des dépôts de gerbes, une minute de silence et l’intonation de la Marseillaise.

Le musée de Villeroy avait ouvert sa porte. A l'extérieur, Daniel Clément et Nathalie Mailliard, auteurs d'un nouveau livre sur la brigade marocaine en septembre 1914, « Une odyssée meurtrière », ont présenté un résumé : "Au sud de Villeroy, la brigade marocaine attaque en direction de Neufmontiers-Penchard, ayant pour objectif la hauteur boisée du Télégraphe. Sous le feu ennemi et sans soutien d’artillerie, les soldats marocains avancent. Des corps à corps d’une extrême violence s’engagent dans le bois et les rues des deux villages. Ils sèment un vent de panique dans les rangs des troupes allemandes qui entament un mouvement de repli. L’attaque des soldats marocains est sur le point de réussir, mais l’état-major allemand craint une rupture du front et déclenche une contre-offensive en envoyant de nouvelles troupes. La situation change, les soldats marocains ne peuvent résister et sont emportés par cette poussée. De nombreux officiers tombent (26 tués ou blessés) ; le repli se poursuit sous un déluge de feu. Les Marocains perdront plus de 1 150 hommes (tués, blessés ou disparus) au cours de la bataille".

Le musée de Villeroy se visite sur rendez-vous : Tel 01 60 61 03 97.

Email muséedevilleroy.free.fr

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=NDN0p_yAoEg&w=560&h=315]

La galerie photo

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="9164,9180,9160,9161,9162,9163,9165,9167,9168,9169,9170,9171,9172,9173,9174,9176,9177,9178,9179,9181"]

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top